09232017Headline:

Baky Koné risque la prison

baky koné

La présidente d’une ONG ivoirienne, a récemment porté plainte contre le footballeur et ex-international ivoirien Baky Koné, reprochant à l’attaquant du Qatar Sports Club d’avoir détourné un conteneur de 40 pieds destiné à son organisation.
La présidente de l’ONG DFFI, Liliane Gaoussou, reprocherait au footballeur ivoirien Baky Koné, d’avoir détourné un conteneur de 40 pieds. A l’en croire, le joueur aurait usé de subterfuges pour récupérer des documents administratifs appartenant à sa structure, afin de faire sortir ledit conteneur du port.
L’organisation non-gouvernementale intervenant dans la défense de la jeune fille et de la femme, aurait été contactée par le joueur afin de faciliter un quelconque contact avec une autre ONG du même genre basée en France. Tout cela dans le but, aurait-il dit, de trouver un financement à la structure de Liliane Gaoussou.
L’intermédiaire de Baky, Madeleine Kouassi, aurait pris langue avec la présidente de l’ONG DFFI. Un mois après leurs premiers échanges, Dame Kouassi lui aurait envoyé un courrier électronique, lui indiquant la liste des éléments composant le conteneur de 40 pieds. Madeleine aurait recommandé à la présidente de l’ONG de lui faire une lettre d’exonération pour les services de douane. Chose qui aurait été faite.
Les hommes de Baky Koné auraient réceptionné le conteneur venu au nom de l’ONG DFFI. Sans toutefois informer la première responsable de l’organisation.
Dès lors, Mme Gaoussou qui se serait rendue compte de la supercherie, aurait demandé aux mandataires de l’ancien sociétaire de l’ASEC Mimosas de lui rendre son dû. Elle aurait essuyé un refus catégorique de leur part. Exténuée, Liliane Gaoussou aurait même engagé un huissier pour faire l’inventaire des éléments contenus dans le conteneur. Mais celui-ci ne pourra aisément accomplir sa mission. C’est donc écœurée par la situation qu’elle aurait saisit le 22ème arrondissement de police d’Angré (Cocody), puis le tribunal d’Abidjan. La police judiciaire se serait même saisie de l’affaire.
Toujours selon la dame, le joueur aurait même tenté de la corrompre. Intox ou pas, les jours à venir nous situeront sans doute, sur l’évolution de cette affaire.

Payne Kouadio

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Baky Koné risque la prison"

  1. john franklin says:

    l’affaire baky koné qui deffrait aujourd’hui la chronique, n’etait pas a l’origine une affaire qui le concernait. c’est madeleine kouassi, ex membres de l’ONG DFFI qui nous a approché pour nous dire qu’elle aurait pris contact avec une autre ong denommée petit sourire en france, et que cette ong a decidée de faire don a notre ong, en effet dans le cadre de nos activités il appartient aux membres de rechercher des donateurs . C’est ainsi que nous somme entré en contact avec petit sourire dont là présidente était Badie Kallou Valérie, je dis était parce que plutard dans le bureau du sous directeur de là PJ Baky a affirmer qu’en faite c’est lui le président de petit sourire. Pourtant sur les documents il est bien mentionné Badie Kallou Valerie présidente !!! Bon soit ,je les laisse régler ce conflit interne. La présidente à donc mandaté un membre de DFFI ONG pour effectuer les démarches avec Noun Diallo représentant de petit sourire à Abidjan afin de faire sortir le conteneur. Malheureusement pendant les démarches madeleine kouassi et kone qui avaient d autre intentions se sont arrangé profitant de là bonne foie de notre membre pour entrer en possession des documents de DFFI ONG qu’ils vont utiliser pour détourner le conteneur . Je disais donc qu’il na jamais été question de baky, nous n’avons jamais communiqué avec lui avant la disparition du conteneur !!! C’est après que nous ayons porté plainte au 22ieme qui’il nous a invité au café de Versailles pour entretient, c’est ainsi qu’il va s’introduire dans l affaire et nous informer qu’en faite c’est lui ki est derrière petit sourire et qu’en réalité il na jamais voulu faire don du conteneur à DFFI ONG mais juste utiliser notre structure pour contourner la douane et faire entrer ses marchandises sans payer de taxes douanières !!!! Ses marchandises ?????????? quelles marchandises ??????? Que va t-il fait entrer au pays en utilisant notre ONG ???? La drogue ??? Les armes ???? Lesquelles marchandises ????? Notre ONG ne saurait s’associer à un telle trafic !!!!!! Mon Dieu !!!!! Mieux je rappelle que pour être rassuré de ce qui était véritablement à l’intérieur du conteneur la présidente saisi un huissier afain de faire un constat, malheureusement ce dernier ne pourra jamais accomplir sa tâche devant le refus catégorique de dame kouassi madeleine qui avait déjà avec l’aide de ses hommes détourné le conteneur . La présidente réalisant la gravité de ce que baky venait de dire lui a alors séance tenante réclamé les papiers de DFFI ONG qui ont servi à faire sortir le conteneur. Et Baky de répondre qu’il doit se faire rembourser certains frais avant de nous les restituer !!! C’était ahurissant !!!! Baky est DFFI ONG !!! C’est ainsi que nous avons saisi la police criminel, le 22ieme étant pas assez outillé pour faire face à l’ampleur de ce qui se dessinait . À là police criminel dans sa deposition que nous mettront à votre disposition baky non seulement reconnais que c’est bien lui qui est derrière ce qui n’est rien d’autre qu’une grosse anarque mais aussi et surtout que son intention est de contourner la douane afin de ne pas payer de taxes ! Et cela dans sa déposition dont le parquet à aujourd’hui une copie !!!! Devant cette situation il à souhaité que nous evaluons le conteneur et qu’il allait nous rembourser . Ah Baky !!! Mais pour nous il n’est nullement questions d’argent !!!! Dans le cadre de nos activités nous faisons des dons,dans l’attente du conteneur nous avons fait des promesse il nous faut donc les honorer. Nous lui avons donc purement et simplement demander de nous restituer le conteneur qu’il dit tombé dans un ravin !!! ( rire ). Devant des faits aussi graves que les déclaration de baky et le Bordereau de Suivi des Cargaisons qui fait de DFFI ONG le propriétaire du conteneur, à quoi devions nous nous attendre ? Une simple lecture du droit qui se serait traduit par l’arrestation des mis en cause !!! Mais que non !!!! Tout traîne depuis la sous direction et baky retourne en France, on nous fais comprendre qu’interpol est là pour le ramener si besoin est . Quelques temps après le DIRECTEUR de la police criminelle convoque l’ensemble des parties et par la suite dame madeleine kouassi est mise aux arrêts le jeudi 18 septembre. Baky par l’intermédiaire de Kallou bonaventure entre en contact avec un officier de l’armée, une connaissance commune pour une autre tentative de nous soudoyer, devant notre refus il se tourne alors vers le parquet et le lendemain nous apprenons que dame madeleine kouassi à été libère à 1h15 du matin. !!!!!! Eh oui 1h15 du matin après intervention intempestive du parquet. Et depuis rien aucune suite !! Au regard de cette situation devrions nous considérer notre justice à deux vitesse ? Non je n’ose pas le croire ! Ya t-il une justice applicable aux riches, vedette ou stars, et une autres réservée aux pauvres ? Comment dans un tel climat, notre pays qui se veut émergent va t-il rassurer les investisseurs avec une justice qui ne garantie pas l’équité ? Comment alors que le président de là république fait savoir que là Côte D’Ivoire c’est impunité zéro,il existe encore des gens pour saboter son travail ? J’ ose croire que dans ce dossier force restera à la loi !!! Nous informerons l’opinion national et international et vous communiquerons toutes les pieces afférent au dossier et les noms de ceux qui depuis la police judiciaire jusqu’au parquet ont jugé bon alors que le procès n’est pas encore ouvert de s’ériger avocat de baky affirmant que contourner la douane c’est normal et pas trop grave !!!!

Leave a Reply

Submit Comment