01182022Headline:

Business : l’international Kolo cité dans une affaire 55 million de F CFA

Cela fait exactement 6 ans. Nous étions novembre 2015, lorsque Kolo Habib Touré, footballeur international ivoirien qui a pris sa retraite internationale officiellement le 15 février 2015, est contacté par le sieur Ferdinand BLEKA, the International President of AFRIJAPAN-AFRICASIA INSTITUTION, en vue d’un investissement rentable dans un projet dénommé « investissement container trimoteur », rapporte enquetemedia.org.

Mail de présentation du projet à Kolo Touré.

www.enquetemedia.org vous livre le contenu du mail à l’état brut.

Expéditeur: Africasia International President

Date: 27 novembre 2015 à 15:36:10 UTC+1

Destinataire: « kolo……«

Objet: information investissement container trimoteur

« Mon Cher Kolo,

Suite à nos conversation, je te forward les informations du domaine d’investissement urgent ou je voulais que tu t’engages dans l’immediat.

Dieu m’ a fait grace d’avoir le contrat de concessionnaire exclusif de marque automobile de bus et de trimoteur qui arrivent en piece detachees à Abidjan pour es tricycles et qui sont montées par nos inegeneirs chinois japonais et ivoirien dans l’usine que je fais creer à Abidjan. S’il te plait investir maintenant, Des que tu envois un container ca t rapoprt 15 millions de beneficie ave ce seul investissment pour un seul conteneur. une fois le conteneur arrive les trycicles sont montees, on ramene encore en chine dans notre usine le meme cout du conteneur tu recupere tes 15 miliones et ensuite de suite jusqu’ a ce que tu sois fatigués. decide rapidement pour qye ton premier conteneur quitte dans les 10 jours qui suivent , lis le doc stp ». Ferdinand BLEKA ,the International President of AFRIJAPAN-AFRICASIA INSTITUTION

Le document à l’appui qui donne des détails sur les gains.

Kolo Habib Touré, le premier joueur ivoirien à atterrir à Highbury, mord à l’hameçon et lâche les fonds. Mais des jours, mois et années passent sans que le projet ne se réalise. Il décide alors de rentrer dans ses fonds.

Ferdinand BLEKA s’engage alors à rembourser, 6 ans plus tard, la somme de 55 000 000F CFA au plus tard le 30 janvier 2021 dans une reconnaissance de dette en date du 11 janvier 2021. Une reconnaissance de dette dont la date n’a jamais été respectée par celui qui se fait appeler ambassadeur et Fondateur de l’organisation Internationale afrijapan-africasia International Coopération.

Depuis lors rien. Aucun Kopeck n’est versé à l’ancien international ivoirien. Bien au contraire ce dernier le nargue en brandissant son titre « autoproclamé » d’ambassadeur et son « riche » carnet d’adresse.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles