12062016Headline:

CAF : La Tunisie autorisée à jouer la CAN 2017

tunise

A la suite de l’audience du 13 mars avec les membres de la Fédération tunisienne, la Confédération africaine de football a annoncé qu’elle ne priverait pas les Aigles de Carthage de CAN 2017. La Fédération tunisienne est en revanche toujours sommée de payer une amende pour les débordements lors du quart de finale de la CAN 2015 en Guinée Equatoriale.
La Fédération tunisienne (FTF) a obtenu le feu vert pour 2017, mais elle n’échappera pas à une amende. Dans un communiqué publié ce mardi, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football a confirmé en appel les sanctions prises à l’encontre des Aigles de Carthage après le quart de finale houleux de la CAN 2015 face à la Guinée Equatoriale.

L’instance a indiqué avoir “observé une évolution de la position tunisienne”, qui a certes refusé d’envoyer une lettre d’excuse, mais qui a “implicitement reconnu son tort” en refusant de continuer à défendre sa position prise après le match face à la Guinée Equatoriale, lors de la rencontre du 13 mars mars à Dakar en marge de la CAN des moins de 20 ans.

Le jury d’appel a donc confirmé les sanctions financières infligées à la FTF le 3 février dernier, mais a retiré les menaces au sujet d’une éventuelle exclusion en vue de la CAN 2017. Les Aigles de Carthage pourront donc prendre part au éliminatoires qui débuteront en juin, mais devront régler tout de même passer à la caisse pour régler les 50 000 dollars d’amende pour “le comportement insolent, agressif et inacceptable des joueurs de l’Equipe Nationale de Tunisie ainsi que des officiels Tunisiens lors du match susmentionné”. Somme a ajouter aux frais liés aux dégâts causés par les joueurs dans le stade de Bata.

Afrik.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment