06172024Headline:

Cameroun: le président de Botafogo suspendu pour abus sexuels sur ses joueurs

Accusé d’abus sexuels sur ses joueurs, le président du club de Botafogo (championnat Régional du Littoral), Chatue Nitcheu Josué, a été suspendu par la Fédération camerounaise de football, a annoncé jeudi la Fécafoot dans un communiqué sur ses réseaux sociaux.

Très engagée pourtant dans son bras de fer avec le ministère des sports au sujet du staff technique des Lions Indomptables, la Fédération camerounaise de football n’en délaisse pas pour autant ses affaires courantes. Dans un communiqué publié jeudi sur ses canaux officiels, la Fécafoot a annoncé la suspension du président du club de Botafogo, suite à des allégations d’abus sexuels. Chatue Nitcheu Josué puisque c’est de lui qu’il s’agit aurait contraint ses joueurs à entretenir des relations sexuelles, d’après une vidéo devenue virale.

« Le président de la Ligue régionale de football du littoral (…) décide (…) de suspendre de toute activité relative au football à titre provisoire Monsieur Chatue Nitcheu Josué, Président Général de Botafogo Football Club, pour comportement inapproprié symbolisé par une vidéo à caractère pornographique« , a déclaré l’instance dirigée par Samuel Eto’o dans son communiqué.

Selon le site Camerounweb, « ces jeunes sont des footballeurs partis de plusieurs coins du Cameroun pour évoluer dans son club de football. Des images montrent l’une des résidences à Bonapriso où ces jeunes footballeurs ont été transformés en esclaves sexuels par Chatue Nitcheu Josué« . Des accusations qui n’arrangent pas le cas du patron du club basé à Douala, qui restera écarter de son poste jusqu’à la conclusion de la Commission d’Ethique de la Fédération Camerounaise de Football sur cette affaire.

« Ladite suspension durera le temps nécessaire qu’il faudrait à la Commission d’Ethique de la Fédération Camerounaise de Football pour statuer sur ce cas que les acteurs du football de la région du Littoral condamnent fermement« , conclut le communiqué de la Fecafoot.

Ce nouveau cas d’abus sexuels fait écho à des affaires précédentes telles que celle impliquant le célèbre Capello, dénoncé par le journaliste d’investigation Romain Molina, ainsi qu’un scandale impliquant un entraîneur dans la ville de Bafoussam. Cette fois-ci, c’est Nitcheu qui est au centre des préoccupations, et ce n’est pas la première fois que son nom est associé à de tels actes répréhensibles.

Selon nos sources au sein de Sport News Africa, Nitcheu aurait déjà été accusé d’agressions sexuelles l’année précédente, cette fois-ci sur une entrepreneuse. Ces allégations avaient abouti à son arrestation et à sa mise en détention. Cependant, malgré ces précédents antécédents, le nom de Nitcheu refait surface dans le contexte actuel, suscitant une nouvelle vague de questions et de préoccupations au sein de la communauté sportive camerounaise.

What Next?

Recent Articles