10222018Headline:

Cameroun: Samuel Eto’o a rendu visite à Norbert Owona et lui a offert la somme de 500 000 francs cfa non sans lui promettre un logement.

Equinoxe TV a vraiment rendu service à l’ex-capitaine des Lions Indomptables, Norbert Owona, en faisant une lucarne sur lui, dans son émission ‘’Regard Social’’ au début de ce mois. L’information est parvenue à Samuel Etoo, lui aussi ex-capitaines des Lions Indomptables, qui a décidé de voler au secours de son alter ego.

Deux anciens capitaines des Lions Indomptables se sont récemment rencontrés au Cameroun. Une rencontre très émouvante, a appris Linfodrome. Même si les deux hommes ont eu le mérite de porter le brassard, la situation sociale de l’un est aux antipodes de celle de l’autre. Il s’agit de Samuel Etoo, désormais sociétaire de Qatar SC, qui est à l’abri du besoin, et de Norbert Owona, un indigent sans domicile fixe.

Cette rencontre a eu lieu, après l’émission ‘’Regard Social’’ d’Equinoxe TV qui a fait une lucarne sur la situation difficile de Norbert Owona. L’ancien joueur de l’Union de Douala, capitaine des Lions Indomptables à la CAN 1972, souffre d’une hernie inguinale et est sans domicile fixe, après avoir perdu son épouse et ses deux enfants en l’espace d’un mois.

Lorsque Samuel Etoo a appris la nouvelle, il a décidé de voler à son secours. Chose promise, chose due. Lors de son dernier passage au Cameroun, nous apprend un confrère camerounais, il est allé au chevet de son aîné. Il n’y est pas allé les mains vides. Il lui a remis la somme de 500 000 francs cfa pour ses besoins alimentaires et a promis lui offrir un logement.

Norbert Owona a apprécié ce geste à sa juste valeur. Il a reconnu qu’il n’avait pas de rapports personnels avec son bienfaiteur. Mais il a été touché par le geste de son jeune compatriote. Samuel Etoo démontre, une fois de plus qu’il a la main sur le cœur et est prêt à aider les autres.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment