09192020Headline:

CAN 2015 : Les éléphants s’imposent 2 à 1 face à la RDC

elephants

Les éléphants de Côte d’Ivoire se sont imposés 2 à 1 ce samedi après-midi face aux léopards de la République démocratique du Congo (RDC) au Stade Tata Raphaël de Kinshasa lors de la 3ème journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN 2015).

Avec le retour de Tiéné et l’alignement de Kessié en défense centrale, les hommes d’Hervé Renard se sont repris après la lourde défaite 4 à 1 contactée face aux lions camerounais lors de la seconde journée.

Les congolais revenus dans le match en seconde période y ont cru mais ont cédé en fin de match. Après avoir été menés dès la première période, ils ont été assommés par un but de Gradel en fin de match.

Les léopards chutent une nouvelle fois à  domicile après leur défaite face aux Cameroun lors de la première journée et les ivoiriens fortifient quant à eux leur ancrage dans le haut du classement du groupe D avec 6 points (2 victoires et une défaite) alors que le Cameroun reste toujours premier du groupe malgré un match nul 0 à 0 face à la Sierra Léone ce samedi à Yaoundé.

Il faudra attendre que les éléphants ouvrent le score pour que les congolais réagissent et rentrent véritablement dans le match malgré la folle ambiance d’un stade bondé en leur faveur.

Dans les premiers instants du match, Gradel et Bony tour à tour profiteront de la mauvaise entame congolaise pour mettre la pression en frappant au but.

La domination ivoirienne sera une première ponctuée  par un penalty sifflé à la 15ème , suite à une faute dans la surface de Kasusula sur Yaya Touré mais Muteba Kidiaba, le gardien congolais repoussera la frappe côté gauche de Bony en s’envolant du bon côté.

Ascendance accentuée, ce dernier se rattrapera quelque minute après pour cette fois ci véritablement concrétiser au tableau d’affichage la nette domination ivoirienne. A la 23ème, la frappe croisée gauche de Bony servi par en profondeur par Aurier ne laissera aucune chance au portier congolais pour l’ouverture du score. Le 1 à 0 ivoirien.

Les ivoiriens menant au score se déconcentrerons mais La RDC se procurera alors de véritable occasion de but. Une frappe croisée de Mubelé à la 39ème repoussée en corner par Barry, une autre plus dangereuse encore d’Mbemba à  la 41ème seront les résultats d’une pression grandissante sur la défense ivoirienne mais sans réussir à revenir dans le match avant de rentrer aux vestiaires.

A la 54ème, suite à une blessure, Aurier sera remplacé par Dja Djedje pour le premier changement du match et le buteur Bony sera le premier averti à la 56 ème. Mbembe en prendra un à son tour à la 63ème après une faute sur Gervinho une fois de plus très en jambe ce samedi.

Mais à la 66ème une faute peu évidente de Kessié sur Bokila qui venait de rentrer à la place de Basisila Lusadisu sera sifflée dans la surface en faveur des léopards.  Le pénalty tiré ras de terre à droite par Mongongou sera transformé pour l’égalisation congolaise.

1 à 1, revenus logiquement dans la partie, les léopards se jetteront à l’assaut du but ivoirien pour tenter de tuer le match et multiplieront les offensives.

Sonnés, il faudra attendre la 80ème pour voir enfin réagir les ivoiriens par une accélération de Gervinho qui obligera la défense adverse à briller pour éviter le pire. A la 82ème c’est un but de Gradel reprenant un ballon relâché par le gardien suite à un coup franc de Yaya Touré, qui viendra casser le moral des congolais.

Le buteur Gradel sera remplacé par Akpa Akpro et le 2 à 1 pour les éléphants à l’entame des dernières minutes restera bel et bien le score final.

Victoire peu brillante mais l’essentiel, les 3 points, assuré.

Mercredi à Abidjan les éléphants retrouveront les congolais pour la 4ème journée des éliminatoires.

*3èm journée des éliminatoires de la CAN 2015, Groupe D

Cameroun 0 – 0 Sierra Léone

RD Congo 1 – 2 Côte d’Ivoire

But RDC
Mongongou, 67ème

Buts Côte d’Ivoire
Bony, 23ème , Gradel 82ème

Classement Groupe D

1 Cameroun, 7 points
2 Côte d’Ivoire, 6 points
3 RDC, 3 points
4 Sierra Léone, 1 point

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles