12122019Headline:

CAN 2017 : Chacun des 16 pays a touché de l’argent Voici ce que la Côte d’Ivoire a empoché malgré l’élimination

Toutes les 16 nations qui ont pris part à la 31ème édition de la CAN 2017 ont perçu de l’argent de la Confédération africaine de football (CAF). Du premier au dernier.

C’est l’une des grandes innovations de la Confédération africaine de football (CAF) et aussi des retombées du contrat de sponsoring signé avec Total en juillet 2016, en remplacement d’Orange. La Confédération africaine de football a revu à la hausse l’ensemble des primes versées aux 16 pays qualifiés pour la CAN 2017 et pour la 32ème  édition en 2019, au Cameroun.

C’est en novembre 2016 que les nouveaux montants ont été communiqués aux 16 pays qualifiés. Un mois plus tard, l’instance confédérale versait déjà une avance de 146 millions de francs cfa à chacun des pays qualifiés pour sa préparation.

Au terme de cette compétition, les Lions Indomptables du Cameroun vainqueurs de la 31ème édition de la CAN se sont frotté les mains. Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers ont rejoint leur terre natale, le lundi 6 février 2017, avec une enveloppe de 2,4 milliards de francs cfa alors qu’en 2015, les Éléphants de Côte d’Ivoire, vainqueurs de cette compétition avaient touché environ 1 milliard de francs cfa.

Quant à l’Egypte, finaliste malheureux, il a reçu 1,1 milliard de francs cfa alors qu’il y a deux, le Ghana battu en finale touchait à peine la moitié de cette somme.

Le Burkina Faso et le Ghana, les deux perdants des demi-finales sont repartis avec environ 1 milliard de francs cfa.

Les 4 quarts finalistes malheureux, en l’occurrence le Sénégal, le Maroc, la RDC et la Tunisie s’en sortent avec une cagnotte de 500 millions francs cfa alors qu’en 2015, les quarts finalistes avaient 1 tiers moins que ce montant.

Les 3èmes de chaque poule où on retrouve le Gabon, l’Algérie, la Côte d’Ivoire et le Mali perçoivent chacun  354 millions de francs cfa. Comparativement à la précédente édition, ce montant a connu une hausse de 15%.

Les derniers de poule que sont l’Ouganda, le Togo, le Zimbabwe et la Guinée Bissau se consolent avec 292 millions de francs cfa, soit un bonus de 19% par rapport à la précédente édition.

Cette revalorisation de cagnotte concerne aussi les 9 autres compétitions organisées par la CAF.

 

Adolphe Angoua

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment