03212019Headline:

CAN 2019 : l’Afrique du Sud ne digère toujours pas son éviction. 

CAN 2019 : l’Afrique du Sud ne digère toujours pas son éviction. 

Les autorités sportives sud-africaines ne comprennent toujours pas le choix porté sur l’Egypte par la CAN pour abriter la CAN 2019 au détriment de la Nation Arc-en-ciel. Elles ont tenu à exprimer leur désapprobation.  

La décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) de confier l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations ne passe toujours pas auprès des autorités sud-africaines. Elles la juge « politique » et « injuste ». Pour Russel Paul, le président par intérim de la Fédération sud-africaine de Football (SAFA), cette décision aurait été motivé par d’autres critères que celle sportives. Il s’agirait d’une sanction de la CAF après que l’Afrique du Sud ait soutenu la candidature Etats-Unis-Mexique-Canada contre celle du Maroc pour l’attribution de la Coupe du Monde 2026. Conséquence, la Nation Arc-en-ciel, n’a recueilli qu’une voix contre 16 pour le Pays des Pharaons Pharaons lors du vote des membres du Comité exécutif de la CAF.

Les membres du comité exécutif notamment le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a expliqué le choix porté sur l’Egypte par la forte implication des autorités du pays. Ce qui n’était selon lui pas le cas du côté du pays de Nelson Mandela. « Dans l’autre dossier, il n’y avait pas d’engagement de la part du gouvernement. Il n’y a pas de garantie ni d’engagement énorme du gouvernement. Tandis que dans le cas de l’Egypte, il y a l’engagement du Premier ministre et par-dessus tout un budget qui a déjà été alloué », a-t-il précisé.

Boniface.T.

afriquinfos

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment