01252022Headline:

CAN 2022: 25 ans après sa dernière participation, La Sierra Leone a réussi l’exploit de tenir en échec l’Algérie

La Sierra Leone a réussi l’exploit de tenir en échec l’Algérie championne d’Afrique (0-0) pour son retour à la CAN, 25 ans après sa dernière participation. Une grosse performance qui a ravi les joueurs de la Leone star alors que du côté des Fennecs, la déception était le sentiment le mieux partagé, comme on a pu le constater.

Le contraste est saisissant. Après la fin de la rencontre, dans l’allée de la zone mixte où passent les joueurs après leur douche pour rejoindre leur bus, le visage des Sierra Leonais est rayonnant, celui des Algériens sombre.

Les premiers arrivent en groupe, presque tout le monde s’arrête pour lâcher un mot aux journalistes et parler du nouvel exploit après le double match nul (4-4 ; 0-0) contre le Nigeria en éliminatoires de la CAN 2022. « C’est un résultat incroyable, énorme ! Démarrer comme ça la CAN après 25 ans d’absence, c’est vraiment un bon résultat », s’est extasié l’attaquant Mustapha Bundu.

« C’est une grande performance, estime aussi le défenseur Osman Kakay. Nous avons fait un bon match Je suis fier de l’état d’esprit qu’on a affiché. Nous avons joué contre de grandes stars comme Mahrez, et je suis heureux du résultat aujourd’hui. »

« Incroyable, ce qu’on a fait… »
Le joueur le plus attendu après sa performance XXL, le gardien Mohamed N Kamara ne s’est pas montré disert, sa timidité tranchant avec son hyperactivité lors du match contre les Fennecs qui lui a valu le titre de « l’Homme du match ». « Ce trophée est très important, reconnaît-il. Il représente beaucoup pour moi, ma famille et mes proches. C’est incroyable, ce qu’on a fait ».

Bensebaini : « On va se qualifier, on va aller jusqu’au bout »
Du côté de l’Algérie, la plupart des joueurs n’ont pas voulu s’exprimer après le match. Même le sélectionneur Djamel Belmadi, qui mettait un point d’honneur à lâcher quelques mots en zone mixte, a passé son tour. En conférence de presse, il a confié son ressenti. « Il y a un sentiment de regret. On voulait bien démarrer cette compétition, donc avec une victoire. On a eu les situations pour marquer, plus qu’il n’en fallait. On n’a pas su être réalistes cet après-midi », analyse le coach des Fennecs.

Le rebond est donc attendu pour le prochain match contre la Guinée équatoriale dimanche. « Il faudra gagner, tout simplement, annonce Belmadi. Il faut gagner tous les matchs. On rentre sur le terrain avec l’idée de gagner tous les matchs. Aujourd’hui, on a failli à notre tâche. On va corriger ce qu’il faut corriger puis revenir contre la Guinée équatoriale pour gagner. »

Le défenseur Ramy Bensebaini, un des rares à s’être arrêté devant les journalistes, estime qu’il n’y a pas lieu de paniquer après cette contre-performance. « Ce n’est parce qu’on a fait match nul qu’il faut tout abandonner. On va se qualifier, on va aller jusqu’au bout. C’est le premier match, c’est juste un faux-pas, j’espère. On va vite rebondir. »

Comments

comments

What Next?

Recent Articles