05262022Headline:

CAN 2022 : la chronique de Fernand Dédeh

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Kamou Malo et Aliou Cissé en conférence de presse d’avant-match ce mardi 1er février 2022. Bonne nouvelle pour les sélectionneurs des deux pays ouest-africains en demi-finale de la CAN2021, zéro cas Covid19 aussi bien chez les Etalons du Faso que chez les Lions du Sénégal.
Le discours est rôdé. Les entraîneurs ne se dévoilent pas en conférence de presse. Ils disent juste l’essentiel, sur l’infirmerie de leur groupe, l’ambition de la sélection, l’espoir de la victoire et le respect dû à l’adversaire. Ça tombe bien, côté Covid19, pas d’inquiétude. Les staffs des deux dwmi-finalistes de la CAN2021 ont déjà communiqué: « Les tests PCR obligatoires faits ce lundi 31 janvier 2022, soit 48 heures avant le match Sénégal-Burkina, pour tous les joueurs et l’encadrement technique sont revenus négatifs. ».
Les entraîneurs du Faso et du Sénégal ont donc un souci en moins. Reste l’infirmerie et la forme des troupes à la veille de la demi-finale. L’ambition est connue: chaque sélectionneur nourrit le secret espoir de franchir l’avant dernière marche de l’escalier qui conduit au trophée continental. Si les deux équipes sont à cette étape, c’est qu’elles ont du coffre. Elles ont su gérer leurs effectifs respectifs, la pression inhérente à la compétition et l’environnement.
Le Sénégal est à sa deuxième demi-finaliste consécutive. En 2019, au Caire, Les Lions avaient atteint la finale. Le Burkina Faso avait atteint l’étape de la demi-finale en 2017. Sur les trois dernières éditions de la coupe d’Afrique des nations, Sénégalais et Burkina ont donc été présents à deux reprises dans le top 4 africain. Une chose est sûre: l’Afrique de l’Ouest sera représentée en finale de la CAN au Cameroun. Comme ce fut déjà le cas au Caire en 2019, avec le Sénégal.
Autre caractéristique à noter, les deux sélections sont dirigés par des techniciens nationaux. « Les États doivent nous donner notre chance », à dit l’entraîneur du Sénégal, à la fin du quart de finale Sénégal-Guinée Équatoriale. Donner la chance aux anciens internationaux, c’est mettre une politique sportive rationnelle et cohérente de formation et de perfectionnement. C’est aussi une volonté personnelle des anciens footballeurs eux-mêmes d’intégrer les fédérations nationales. Le sélectionneur du Burkina Faso sera le premier face à la presse, à 11 h locale, soit 10 h gmt. Kamou Malo et son groupe sont arrivés dans la capitale camerounaise Yaoundé, ce lundi 31 janvier 2022. En provenance de Garoua, dans l’extrême-nord du pays, terre de bonheur pour les Etalons.
Aliou Cissé est quand à lui, attendu à 16 h 45 mn locale, soit 15 h 45 gmt. Burkina Faso-Sénégal est prévu le mercredi 2 février 2022 à 20 h, heure locale, 19 h temps universel, au stade international Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.
Olimbé, retour en grâce
La confédération africaine de football a levé la suspension du stade-phare de la capitale politique du Cameroun. Le 24 janvier 2022, à l’occasion du match Cameroun-Comores, une bousculade à l’entrée du stade avait fait huit (et une quarantaine de blessés. La CAF avait exigé de connaître les circonstances de ce drame et surtout pris la mesure conservatoire de suspension du stade. L’Etat camerounais a pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des officiels, athlètes et des spectateurs. La CAF a autorisé de nouveau la programmation des matches dans ce stade flambant neuf de 60.000 places qui représente aux yeux des Camerounais, le sacrifice nécessaire et la détermination pour l’organisation effective du tournoi au pays de Paul Biya.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles