01162022Headline:

CAN 2022: le Sénégal, favori au trône de roi d’Afrique

Le Sénégal, qui rêve toujours d’une première couronne, débute sa compétition le lundi 10 janvier à Bafoussam, face au Zimbabwe. L’équipe est arrivée avec une journée de retard au Cameroun, le couteau entre les dents.

Jamais titrés, les Lions du Sénégal et leur effectif doré ont la pression d’énormes favoris. Si le premier tour ne devrait pas freiner les hommes d’Aliou Cissé, supérieurs sur le papier à la Guinée, au Zimbabwe et au modeste Malawi, les Lions de la Téranga doivent composer avec la pandémie de Covid-19.

« Ce qui nous amène ici, c’est le trophée »
Car le Sénégal n’en finit plus avec sa préparation mouvementée. Samedi, trois de leurs joueurs ont été testés positifs au Covid-19, et pas des moindres : Édouard Mendy (Chelsea), Kalidou Koulibaly (Naples) et Famara Diedhiou (Alanyaspor). Placés à l’isolement, ces derniers ne seront évidemment pas sur la feuille de match contre le Zimbabwe. Un coup dur pour le finaliste de la CAN 2019 en Égypte, qui court encore après son premier sacre continental.

« Ce qui nous amène ici, c’est le trophée. On nous voit comme le champion d’Afrique et j’espère que ce vœu se réalisera. On a laissé des soldats à Dakar. Ils vont arriver au fur et à mesure. C’est des moments difficiles. Mais on a un groupe compétitif. Nous ne sommes pas des victimes, nous sommes très motivés. Évidemment, on aurait aimé avoir tout le monde. Il faut composer et anticiper. On aura six titulaires indiscutables absents demain de la feuille de match. Mais on a d’autres garçons valables et motivés », réagit le coach Aliou Cissé en conférence de presse dimanche 9 janvier 2022.

Sadio Mané en tête de gondole
« Ça ne m’empêche pas de dormir. Le groupe de 2022 est meilleur et plus équilibré que celui de 2019. D’autres garçons sont venus renforcer l’effectif », temporise Aliou Cissé à propos de ce début de compétition compliqué.

Le Sénégal peut compter sur l’un des meilleurs attaquants d’Afrique, Sadio Mané. Si en 2019 le Sénégal a perdu une deuxième finale de Coupe d’Afrique des nations contre l’Algérie (1-0) sur un but malchanceux dès la deuxième minute, le joueur de Liverpool pourrait apporter toute son expérience pour soulever enfin le trophée.

« On avait fait une bonne CAN (en 2019), on espère que la prochaine fois sera la bonne. On espère continuer à écrire l’histoire et gagner quelque chose pour le Sénégal », avance le milieu du Paris Saint-Germain Idrissa Gana Gueye.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles