05262022Headline:

CAN 2022/ retour au pays : la chronique de Fernand Dédeh

À Barthelemy Zouzoua Inabo: De retour au pays. Mais suis un étranger avec de gros yeux… Ton Camarade, ça va? Son nouveau gouvernement resserré, c’est pour quand? C’est quoi, cette affaire de Péage à 23 milliards FCFA qui fait grand bruit dans le pays? Le Propriétaire des Tabourets, il a pris le fauteuil de la chambre basse du Parlement? Et Tchomba, c’est comment? Le dialogue politique entre acteurs acteurs ivoiriens, il est à quel niveau? La CEDEAO et les faiseurs de coups d’Etat, qui fait quoi? Donnez-moi les nouvelles du pays…
La CAN2021 est encore dans mon esprit et dans mon corps. Le Cameroun a relevé finalement le défi. La balle a roulé. Les équipes ont été hébergées. La sécurité des officiels, des athlètes, des journalistes et de tous les observateurs assurée. Les contrôles sanitaires réguliers et maîtrisés. Le football a rassemblé son monde et tenu le monde en haleine pendant un mois. Ça s’appelle, aller à l’essentiel. Le Cameroun, critiqué, vilipendé, traîné dans la boue, pour les retards dans l’organisation, les lourdeurs administratives, est allé à l’essentiel: organiser la CAN2021. Il faut respecter le pays de Paul Biya et son peuple. Il faut les féliciter.
Le bilan en chiffres de la CAN2021, 52 matches joués, 100 buts marqués, soit une moyenne de 1,92 but par match, le Cameroun, meilleure attaque avec 14 buts marqués, Vincent Aboubacar, 8 buts a été soulier d’Or du tournoi. Le Sénégal et l’Egypte sont les deux meilleures défenses avec seulement deux buts encaissés en sept matches. 212 cartons ont été distribués au total. Dont, 196 cartons jaunes et 14 cartons rouges.
Le meilleur joueur du tournoi est le Sénégalais Sadio Mané. Le meilleur gardien, Édouard Mendy du Sénégal, le meilleur entraîneur, Aliou Cissé. Naturellement, le Sénégal a été sacré champion d’Afrique, les rues de Dakar sont prises de transes collectives. La fédération encaisse un chèque de 5 millions de dollars, soit environ 2,5 milliards FCFA, l’Egypte, 2,75 millions de dollars, le Cameroun et le Burkina, 2,2 millions de dollars chacun.
À peine la CAN sucrée, covidée et malheureusement endeuillée est-elle terminée que les regards se tournent vers la Côte d’Ivoire. Pays-organisateur de la 34 ème édition. Une délégation de la CAF séjourne à Abidjan. Elle va regarder de près les travaux des stades de Korhogo, de San-Pedro et les grands hôtels de la capitale. Les autorités ne cachent pas les difficultés, notamment les retards accusés à Korhogo et à San-Pedro. « Les autres sites, ça va. ». Le premier ministre Patrick Achi est lui-même très actif sur le dossier CAN2023. Il recevra la délégation de la CAF conduite par le Secrétaire général de la confédération, Véron Mosengo-Omba.
En Côte d’Ivoire, le leitmotiv doit être, « allons à l’essentiel ». Nous voulons cette CAN parce qu’elle nous offre une occasion inouïe de montrer au monde, la dynamique de la politique sportive nationale, elle augmente l’offre des infrastructures sportives modernes et répondant aux normes internationales et développe l’Economie sportive.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles