02262024Headline:

Can 2023/Burkina-Algérie (2-2) : Bertrand le sauveur, Boundjenah digne héritier de Djamel Menad

Les Fennecs d’Alger ont été contraints au nul par les Étalons du Burkina Faso. Menés grâce à un excellent Mohamed Konaté, les Algériens sont revenus à hauteur de la sélection des Etalons du Faso grâce au flair de Boundjenah.

Le jeu va basculer en faveur de la sélection burkinabè grâce à un penalty transformé par Bertrand Traoré, rentré à la place de Mohamed Konaté. Comme lors de leur première sortie, Blatti Touré et les siens sont sauvés par le coup de patte du cadet d’Alain Traoré. Il faudra attendre la 90e min et le sens du but de Boundjenah pour voir l’Algérie revenir à hauteur du Faso.

Le Burkina Faso et l’Algérie se quittent dos à dos avec un léger avantage aux coéquipiers de Blatti Touré qui comptent quatre (4) points au compteur contre deux (2) pour l’Algérie.

L’Algérie contrainte au nul lors de sa première sortie face à l’Angola, reste mathématiquement dans la compétition. Et les poulains de Djamel Belmadi peuvent encore compter sur un étincellent Boundjenah, auteur d’un doublé et toujours présent et efficace lorsqu’il est servi à propos.

Le joueur du championnat qatari (Al-Sadd), comme lors du premier match, a montré qu’il est un renard des surfaces de réparation. Lors de la dernière rencontre algérienne comptant pour le groupe D face aux Mourabitounes de la Mauritanie, il sera encore le fer de lance des Fennecs en association avec l’inusable Slimani.

On a connu Djamel Menad lors de la Can Alger 90. La 34e édition pourrait bien révéler l’attaquant du championnat qatari. Et Boundjenah en a bien les qualités.

What Next?

Recent Articles