04152024Headline:

Can 2023 : Ce que Touré Adama demande à la Caf

Les lampions se sont éteints sur la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) le 11 février 2024. Avec la victoire des Eléphants de Côte d’Ivoire sur les Super Aigles du Nigéria 2-1. Selon les organisateurs, cette compétition a été la mieux organisée, depuis le début de son histoire en 1957.

Occasion toute rêvée pour Touré Adama, le président de la Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (Cngr-CI), de demander à la Confédération africaine de football d’octroyer le 1er Prix honorifique du meilleur organisateur au Président de la République, Alassane Ouattara.

Dans sa déclaration lue le 17 février 2024, au siège de son organisation professionnelle, il a dit ceci : «considérant que le Président Alassane Ouattara a offert au reste du monde le meilleur du football africain et de l’hospitalité africaine, considérant enfin que c’est la meilleure de l’histoire de toute la Can, nous, président de la Cngr-CI, demandons que la Caf décerne au Président Ouattara, au Maroc lors de la 35e édition, le tout Premier Prix honorifique de la meilleure organisation et que ce Prix soit institutionnalisé afin d’exhorter tous les prochains organisateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes pour un football africain plus attrayant », a-t-il dit.

Avant d’appeler les dirigeants de la Caf, à revenir en Côte d’Ivoire pour organiser une cérémonie spéciale de remise de ce Prix honorifique. Il en a profité de l’occasion pour dire merci à tous ceux et toutes celles qui ont contribué à la réussite de cette fête footballistique Africaine. À la tête, le Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de Vie, Beugré Mambé. À ses remerciements, il a associé tous les agents de sécurité avec une mention spéciale pour le Directeur général de la police nationale, le général Youssouf Kouyaté.

What Next?

Recent Articles