04182024Headline:

Can 2023 : Une étude révèle la satisfaction des médias

L’étude de satisfaction menée par l’agence Esprit d’équipe auprès des journalistes accrédités pour la couverture de la 34e Coupe d’Afrique des nations de football (Can 2023), du 13 janvier au 11 février 2024, a publié ses résultats, mercredi dernier, à l’immeuble Green Buro, à Cocody ambassades.

C’était en présence de Mme Kinimo Faitai Hortense, conseillère technique représentant le ministre délégué auprès du Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, chargé des sports et du Cadre de vie.

Le moindre que l’on puisse dire est que la Can de l’Hospitalité est devenue, comme voulue par le Chef de l’Etat ivoirien, la plus belle de toutes les éditions depuis 1957. « Pour en attester, il fallait, loin du politique et du public, recueillir le sentiment des hommes et des femmes de médias qui, durant 30 jours ont pratiqué le système de gestion de la presse présente », a expliqué Mahama Coulibaly, Pdg du groupe Médiaways dont fait partie l’agence conseil en marketing sportif et culturel.

L’enquête a été menée essentiellement auprès de 24 journalistes de nationalité. L’évaluation, selon M. Mahama Coulibaly a été réalisée à travers un questionnaire administré à l’échantillon de journalistes sur 8 points : l’accès aux accréditations, l’accès et la qualité des tribunes presses, l’accès et la qualité des médias center, le transport des journalistes jusqu’aux stades, l’accès et la qualité des salles de conférences, la sécurité autour de la Can, le niveau de l’Hospitalité et l’organisation générale de la Can.

En fin de compte une note de 73.5/100 a été récoltée, avec un taux de satisfaction allant jusqu’à 80% de par les infrastructures construites et rénovées, les routes bien tracées, la qualité des hôtels dans les différentes villes hôtes et autres innovations.

Il y avait également les différentes commodités mises en place pour veiller au bien-être et à la productivité des hommes de média, selon l’étude présentée par M. Mahama Coulibaly.

Sauf qu’au niveau du service transport mis en place pour faciliter le déplacement des journalistes entre chaque match, chaque stade et chaque ville hôte de la Côte d’Ivoire, les hommes de médias n’ont pas beaucoup aimé.

En effet, l’enquête indique une note entre 55/100 et 60% d’insatisfaction). « Cela est dû en majorité au non-respect du plan de transport et des heures de départ et d’arrivée », note le résultat de l’enquête.

What Next?

Recent Articles