08152020Headline:

Candidature/Coupe du monde féminin2023 : le Japon se retire de la course

Coup de théâtre ! Le Japon n’organisera pas la Coupe du monde féminin 2023. Il a retiré sa candidature le lundi 22 juin 2020.
A quelques jours de la décision protocolaire de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), le Japon a décidé de retirer sa candidature pour l’organisation de la Coupe du monde de football féminin en 2023. Ce, à travers une note d’informations de la Fédération Nippone (JFA), le lundi 22 juin 2020.

En référence aux Jeux de Tokyo reportés d’un an à 2021 en raison de la pandémie à coronavirus, le président de la JFA, Kozo Tashima a révélé que la Fédération de football d’Asie du Sud-Est a déjà repoussé son appui à la candidature conjuguée de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. De même, son pays a déjà pris la responsabilité d’organiser plusieurs tournois de la FIFA ces dernières années.

Aussi explique-t-il, cette action apparaît quelques jours après la démission du Brésil en raison de la rigueur contraignante de la maladie à coronavirus (Covid-19). Suite à ce retrait inattendu, la Fifa aura la lourde tâche d’annoncer le jeudi 25 juin 2020, le vainqueur d’une bataille réduite désormais de dix à deux (10 à 02 candidats à savoir Colombie et l’Australie. Dès lors, après la précédente édition en France, la Coupe du monde dames passe d’une proportion de 24 à 32 équipes.

Brigitte GBAGBO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles