07212018Headline:

Cet homme a inscrit le 1er but de l’histoire de la Coupe du monde

Le nom de Lucien Laurent est gravé dans des lettres d’or dans les annales du football mondial. Il est le premier buteur en Coupe du monde. Au moment où les regards sont tournés vers la Russie où se tient le Mondial 2018, le souvenir de Lucien Laurent renaît.

 

1930. La première Coupe du monde de l’histoire se tient en Uruguay. Le Mexique et la France ont la lourde tâche d’ouvrir la compétition, le 13 juillet, à l’Estadio Pocitos. C’est ce jour qu’a choisi Lucien Laurent pour entrer dans le rang des immortels. Servi par Ernest Libérat, il exécute une reprise de volée du pied droit et trouve les filets. Au coup de sifflet final, la France l’a emporté (4-1). Mais les Français ont surtout retenu que celui que l’on surnommait « Lulu » est devenu le premier joueur à inscrire un but en Coupe du monde.

«J’ai eu une joie simple»

«Quand j’ai marqué ce but, j’ai eu une joie simple, celle d’un buteur normal avec ses coéquipiers. On a dû tout juste s’embrasser ou se taper dans la main avant de reprendre le jeu. Sur le coup, je ne me suis même pas posé la question de savoir si c’était le premier but du Mondial. Je n’ai pas réalisé», a confié Lucien Laurent.

C’est le 10 décembre 1907 que nait Lucien Laurent à Saint-Maur-des-Fossés, en France. A l’âge de 14 ans, il rejoint le Cercle athlétique de Paris où évoluait déjà son frère aîné. Dès 1930, il intègre le FC Sochaux pour deux ans avant d’y revenir en 1935.

Ce finaliste de la Coupe de France en 1928 avec le CA Paris a notamment porté les couleurs du Club français (1932-1933), CA Paris (1933-1934), FC Mulhouse (1934-1935), Stade rennais (1936-1937), RC Strasbourg (1937-1939) et RCFC Besançon (1943-1946).

En dix sélections avec l’équipe nationale de France, Lucie Laurent a inscrit deux buts. Lorsqu’il a rangé les crampons, cet ailier droit s’est reconverti en entraîneur. Il a dirigé Besançon de 1943 à 1950. C’est d’ailleurs dans cette ville que Lucien Laurent s’éteint le 11 avril 2005 à l’âge de 97 ans. Mais son nom continue de vivre comme la balle qui n’arrête jamais de rouler sur un terrain de foot.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment