08232019Headline:

Côte d’Ivoire: Après avoir annoncé leur retraite,avec les Eléphants;Voici pourquoi Kolo et Copa reviennent

 

kolo, copa

Eléphants: Après avoir annoncé leur retraite internationale, pourquoi Kolo et Copa reviennent

La présence de Touré Kolo Abib et Barry Boubacar (Copa) sur la liste des 28 joueurs convoqués par Hervé Renard pour les matches amicaux face à l’Angola et la Guinée Equatoriale, les 27 et 29 mars à Abidjan, suscite des commentaires.

Les deux ex-Académiciens, on le sait, ont tiré un trait sur la sélection nationale. «C’est avec beaucoup d’émotion que je vous annonce que je vais prendre du recul. C’est une décision très difficile à prendre parce que j’aime ma nation, j’aime mon pays et surtout j’aime le football. Mais à un moment donné, je pense qu’il faut savoir arrêter», avait annoncé Kolo Touré à la télévision nationale, juste après le sacre continental. « Il faut laisser la place aux jeunes frères pour qu’ils puissent s’exprimer. Il y a des joueurs comme Viera, Bailly, Kanon qui sont des joueurs qu’il faut aujourd’hui laisser grandir », avait-il justifié. « Maintenant ces jeunes ont deux ans pour se préparer avant la prochaine CAN. C’est maintenant qu’il faut les laisser. Je n’ai pas envie de venir et de les empêcher de s’exprimer », avait-il ajouté.

Copa Barry, lui, écrivait stoïque sur sa page facebook: «Le football est pour beaucoup, une passion, un métier avec ses challenges, ses réussites et ses échecs. Même les bonnes choses ont une fin. Alors j’ai décidé de mettre fin à ma carrière avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire».

Comment donc, ces deux joueurs qui ont annoncé leur retraite internationale se retrouvent encore chez les pachydermes ivoiriens? Ont-ils fait volte-face? Renard les a-t-il convoqués sans leur avis? Toutes ces questions, en réalité, ne méritent pas d’être posées quand on sait déjà le caractère que la Fédération ivoirienne de football (Fif) attend donner aux deux matches amicaux des 26 et 29 mars face aux Palencas Negras angolais et au N’zalang nacional équato-guinéen. Si Renard a tenu à convoquer les 23 champions d’Afrique, il s’agit avant tout de les présenter au public du stade Félix Houphouët-Boigny sans attendre aucun résultat sportif de leur part.

Depuis la finale remportée à Bata face au Ghana, les héros de la Can 2015 ne se sont pas encore produits à Abidjan. Ils y ont été, certes, félicités publiquement mais les contraintes des uns et des autres étaient telles que cela avait paru trop court. Les 27 et 29 mars, pendant deux longues journées, ce sera l’hommage aux champions d’Afrique. Et Kolo et Copa ne pouvaient rester en marge de ces retrouvailles. Il n’y a aucun objectif à atteindre avec ces deux matches amicaux si ce n’est de faire la fête. Les échéances prochaines sont encore loin et Renard pourra se passer de son gardien de but et de son défenseur central. Mais, pour le moment, et avant qu’ils ne tirent effectivement le rideau, Kolo et Copa méritent l’hommage des Ivoiriens pour le deuxième trophée de la Can qu’ils ont donné à la Côte d’Ivoire.

Litié BOAGNON

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment