07252017Headline:

Côte d’Ivoire : Corruption à la FIFA,voici comment Jacques Anouma a évité le piège…

 

jacques anouma

Affaire de corruption à la FIFA, révélation sur le piège évité par Jacques Anouma

Le monde footballistique reste toujours secoué par le scandale de corruption pour les attributions des coupes du monde.

L’ivoirien Jacques Bernard Anouma, anciennement membre du comité exécutif de la FIFA, est soupçonné par plusieurs medias occidentaux, d’avoir reçu un pot de vin de la part duQatar afin de designer le pays pour l’organisation du mondial de 2022.

Si ce dernier garde pour l’heure le silence, ce n’est pas le cas de son ancien collaborateur, Ahoua Stallone, bien connu dans la galaxie patriotique sous le régime Gbagbo et par ailleurs ex président du club de première division de Hiré.

Depuis son exil et en réaction à cette accusation, il révèle que l’ancien patron du football ivoirien a été bel bien approché, mais plutôt par des Anglaises qui se sont fait passer pour des femmes d’affaires venant du Qatar.

A en croire toujours ce dernier, le natif de Memni (Alépé) leur avait rétorqué en dépit des promesses à lui faites pour le développement du football dans son pays, qu’il allait se référer à son ex patron Laurent Gbagbo.

« Non jacques Anouma n’est pas Un corrompu, dans ce qu’il est appelé Pots de vin qu’auraient perçu des membres de laFIFA », indique l’ex compagnon de Blé Goudé avant de révéler.

« Effectivement il a été approché par des ces soi-disant femmes d’affaires envoyées par le Qatar. Mais en réalité elles étaient des journalistes anglaises en investigation munis de stylos et de cameras. Les enquêteurs peuvent se procurer les enregistrements. A la différence du Nigérian Amos Adamu, Anouma n’a pas mordu à l’hameçon du prétendu financement pour la construction de stades et autres infrastructures sportives s’il acceptait de voter pour le Qatar. Voici ce qu’a été sa réponse. ” Il y a des pays qui sont candidats et qui nous ont aidé quand nous avions des problèmes, je vais me référer à mon président de la République (NDRL Laurent Gbagbo). ” Je peux le confirmer pour avoir été au cœur. On peut ne pas aimer Anouma mais évitons des amalgames. »

Le verdict des enquêtes diligentées sur cette affaire d’attributions des coupes du monde est très attendu par le monde footballistique.

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment