10252020Headline:

Côte d’Ivoire : Discours du Chef de l’Etat lors de la cérémonie d’inauguration du Stade olympique d’Ebimpé

La Côte d’Ivoire a enfin son stade Olympique ! Il s’agit en l’occurrence du Stade Olympique d’Ebimpé, près d’Anyama. Cet ouvrage d’une capacité de 60.000 places a été construit avec près de 60.000 tonnes de ciment Bélier. Hier samedi 3 septembre 2020 , le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a procédé à l’inauguration de cette architecture. Son discours lors de cette cérémonie inaugurale n’est point resté inaperçu. Ci-dessous l’intégralité des propos tenu par le Président Alassane Ouattara .

“Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
Excellence Monsieur WAN Li, Ambassadeur de la Chine en Côte d’Ivoire, Représentant Son Excellence Monsieur Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine ;
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale ;
Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence ;
Monsieur le Ministre des Sports ; Monsieur le Ministre, Gouverneur du District d’Abidjan ; Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Mesdames et Messieurs les Secrétaires d’Etat ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de missions diplomatiques ; Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations internationales ;
Monsieur le Préfet d’Anyama ;
Monsieur le Maire de la Commune d’Anyama ;
Mesdames et Messieurs les élus ;
Monsieur le vice-Président de la Fédération Ivoirienne de Football ;
Madame la Directrice de l’ONS ; Honorables Chefs Traditionnels et Guides Religieux ;
Chers amis sportifs ;
Chers jeunes ;
Chers amis de la Presse ;
Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Merci à tous d’être venus si nombreux pour l’inauguration de ce magnifique stade !
Je voudrais tout d’abord saluer les populations d’Anyama et particulièrement celles d’Ebimpé qui nous reçoivent sur leurs terres.
Merci chers parents pour votre accueil et pour votre hospitalité !
C’est grâce à votre sens du civisme et à votre générosité que cette belle œuvre a pu être réalisée, ici, à Ebimpé.
Je salue aussi les populations, jeunes, sportifs, hommes et femmes, venues de tout le Grand Abidjan et de toute la Côte d’Ivoire, pour assister à cet événement que nous attendions depuis des décennies : la construction de ce grand stade.
Aujourd’hui, c’est l’inauguration du Stade Olympique d’Ebimpé, que vous avez bien voulu baptiser « Stade Olympique Alassane OUATTARA, de la Cité Olympique d’Anyama-Ebimpé ». Je vous exprime toute ma gratitude pour l’honneur qui m’est ainsi fait.
Je voudrais saluer et remercier l’Ambassadeur de Chine, Son Excellence Monsieur WAN LI, grand artisan du dynamisme de la coopération entre la Chine et la Côte d’Ivoire.
Ce stade que nous inaugurons aujourd’hui est l’une des réalisations les plus emblématiques de cette coopération.
Monsieur l’Ambassadeur, veuillez transmettre mes remerciements et notre gratitude à Son Excellence Monsieur XI Jinping, Président de la République Populaire de Chine, qui avait été invité à inaugurer ce stade, avec moi, lors d’une visite d’Etat en République Populaire de Chine en septembre 2018.
Sa vision pour le développement des relations entre la Chine et l’Afrique converge avec nos attentes en termes de transformation structurelle de nos économies.
Je salue également l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en Chine, mon jeune frère DOSSO Adama, que je félicite pour son dynamisme et la qualité du suivi de nos projets en République Populaire de Chine.
Je félicite Monsieur le Premier Ministre Hamed Bakayoko, l’ensemble des membres du Gouvernement et tout particulièrement le Ministre des Sports, mon jeune frère DANHO Paulin pour avoir conduit cette œuvre à son parfait achèvement.
Il s’agit de l’une des plus belles réalisations de notre pays, dans le domaine des sports. J’associe à ces félicitations, tous ses prédécesseurs et tous ses collaborateurs ainsi que les partenaires de ce beau projet. J’ai une pensée émue pour feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, qui a beaucoup œuvré à la réalisation de ce stade.
Je félicite enfin l’ensemble des intervenants sur ce projet : les bureaux d’études, les architectes, les constructeurs, le maître d’œuvre, les ouvriers chinois et ivoiriens, les bureaux de contrôle, etc. Cette belle œuvre est le résultat de votre savoir-faire, de votre engagement et de votre professionnalisme.
J’exprime, à nouveau, notre gratitude à toute la communauté d’Anyama et particulièrement aux Chefs des six villages qui ont accepté de donner leur terre, pour la réalisation de ce beau projet.
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,
En 2011, je m’étais engagé à doter la Côte d’Ivoire, d’infrastructures modernes et de qualité, à travers de grands projets de développement. Parmi ces projets, figurait la construction du stade olympique d’Anyama-Ebimpé.
Il s’agit d’une vision du Président Félix Houphouët-Boigny, qui en 1976, avec clairvoyance, avait conçu ce projet de construction d’une cité olympique à Ebimpé, sous-préfecture d’Anyama.
Plus de quarante ans après, nous voici réunis pour inaugurer un stade moderne, de 60.000 places, prêt à accueillir d’autres frères d’Afrique et du monde entier. Ce stade Olympique d’Ebimpé est le témoignage de la place que le Gouvernement accorde au sport, dans le cadre de notre politique visant le bien-être de nos populations, en particulier les jeunes.
Ce joyau architectural est mis à la disposition de notre jeunesse pour valoriser encore davantage ses nombreux talents sportifs, dans de nombreuses disciplines. Ce stade d’Ebimpé se veut également un cadre pour communier et célébrer la fraternité entre les communautés et les peuples.
Je demande donc à Monsieur le Premier Ministre et au Ministre des Sports de poursuivre le processus engagé, qui doit conduire au développement de la future cité olympique sur l’ensemble de la parcelle de 287 hectares prévus.
D’autres réalisations sont prévues et en cours, notamment dans le cadre de la préparation de la CAN 2023, à travers la rénovation ou la construction de Stade neufs à Abidjan, Bouaké, Korhogo, Yamoussoukro et San-Pedro. Des infrastructures communautaires sont également prévues pour vulgariser le sport dans nos quartiers.
A travers ces infrastructures, le Gouvernement entend permettre à toutes les populations d’avoir accès au sport, de bénéficier des valeurs éducatives du sport, pour cultiver le fair-play, le respect et le courage à toute épreuve.
Honorables invités,
Mesdames, messieurs,
Avant de conclure, je voudrais réitérer à l’endroit de notre jeunesse, mon engagement à faire toujours plus pour votre épanouissement et votre bien-être.
Je sais que les talents sportifs de nos jeunes méritent de s’exprimer, dans un environnement adapté, afin de porter haut les couleurs nationales, dans de nombreuses disciplines. J’encourage donc tous nos jeunes sportifs et leurs encadreurs, à continuer de contribuer à porter haut, l’image de la Côte d’Ivoire sur les stades du monde entier.
Le stade Olympique d’Ebimpé et tous ceux qui sont en cours de réalisation vous offrent le cadre approprié pour « aller toujours plus haut, toujours plus loin et toujours plus vite », comme le disait le Baron Pierre de Coubertin.
Enfin, je demande à nos instances sportives, de prendre soin de ce bel édifice et d’œuvrer, avec responsabilité et détermination, pour le développement du sport à son plus haut niveau dans notre pays.
Merci encore à tous, pour votre présence.
Merci à la République Populaire de Chine, merci à tous nos parents d’Anyama et à tous ceux qui ont été impliqués dans la construction de cette belle infrastructure.
Je vous remercie.”

Entamé en décembre 2016 et livré en octobre 2019, le Stade d’Ebimpé est le plus grand stade de la sous-région, et le tout premier Stade Olympique de la Côte d’Ivoire. Surnommé « Arc de Triomphe », il sera le stade officiel de l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire.

LafargeHolcim Côte d’Ivoire est fière d’avoir une fois de plus contribué à la construction d’un édifice national de grande envergure. En effet, construit sur 20 hectares, ce chantier a nécessité 60.000 tonnes de ciment et c’est le Ciment Bélier qui a été choisi. « C’est un véritable honneur pour l’ensemble des équipes de LafargeHolcim CI que de voir leurs produits accomplir des merveilles internationales. C’est ce pourquoi nous travaillons d’arrache-pied. Nous sommes satisfaits de voir que pour sa qualité, le ciment Bélier reste indéniablement le premier choix des acteurs du BTP » explique Serge GBOTTA, Directeur Général de l’entreprise. Rappelons que le Ciment Bélier est présent en Côte d’Ivoire depuis 1952 et a été utilisé pour la construction de la grande majorité des monuments Ivoiriens.

Sur ces 60.000 tonnes de ciment, il y a eu 85% de Ciment Bélier Extra et 15% de Ciment Bélier Classic. L’Extra est généralement utilisé pour la construction des éléments de structures et de bâtiments, la préfabrication de produits en béton ou encore pour les dallages. Quant au Classic, il est utilisé pour tous les travaux courants de maçonnerie et sur les petits ouvrages. Ces deux catégories de ciment permettent une meilleure maniabilité du béton pour l’un et confère une meilleure finition à l’ouvrage pour l’autre. Plus résistants et plus durables, ils émettent bien moins de CO2 qu’un ciment ordinaire.

“La gamme de Ciment Bélier est large, avec un ciment adapté à chaque application, et cette formule séduit les opérateurs. On retrouve ainsi SuperBric pour la confection des agglos, ou encore CemRoute pour la stabilisation des routes.
Aujourd’hui, après la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, le célèbre Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny ou encore le Pont Henri Konan Bédié entre autres, ciment Bélier peut donc fièrement rajouter à sa liste le Stade Olympique d’Ebimpé,” raporte financialafrik.com.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles