06172024Headline:

Côte d’Ivoire-Gabon : Les tickets vendus comme des petits pains

Au final, le stade Amadou Gon Coulibaly ne pourra pas satisfaire le désir des populations du Nord, principalement de la région du Poro, de voir pour la première fois les champions d’Afrique.

Beaucoup se plaignent de la rupture des tickets avant même le délai d’arrêt des ventes. Nous avons fait le constat le jeudi matin. Tous les points de vente étaient quasiment déserts.

Renseignement pris, il n’y a plus de tickets depuis lundi pour certains, depuis vendredi dernier pour d’autres. « On nous a dit qu’il ne restait que les tickets de 100 000 et 150 000 F. Nous avons passé la commande, mais jusque-là rien », nous a informé le responsable d’un point de vente non loin de la sous-préfecture.

Même son de cloche au point de vente situé à quelques encablures du Chr de Korhogo. Ici, la gérante de l’espace gastronomique qui a commercialisé des tickets a déploré le fait qu’elle n’a reçu que 300 tickets.

Beaucoup de Korhogolais seront donc contraints de suivre les Éléphants sur leur petit écran. Ceux qui auront le privilège de faire partie des 20 000 élus devront, quant à eux, pousser les Pachydermes à la victoire.

What Next?

Recent Articles