02052023Headline:

COTE D’ivoire: Les projets de la Fibb pour mieux faire briller la Côte d’Ivoire

Mahama Coulibaly a exposé, vendredi dernier, au siège de Fiba Afrique (Abidjan) les cinq axes stratégiques en vue de réussir la campagne de la Coupe du monde des nations de 2023. Ils tournent, notamment, autour d’une communication rapprochée avec les institutions de la République, de la promotion de la destination Côte d’Ivoire. Il s’agit de capitaliser sur les exploits des Éléphants pour promouvoir un sentiment de fierté nationale.

La Fibb vise à travers cette action, la recherche de supporters privés. Tout en sachant que la réussite de la campagne permettra à la Côte d’Ivoire d’atteindre l’objectif de devenir la meilleure équipe africaine à ce mondial pour s’offrir la qualification pour les Jeux Olympiques Paris 2024.

Le patron de la balle au panier ne s’arrête pas là ; il évoque des projets majeurs comme la construction de l’Arena d’Abidjan. Une salle de jeux multifonctionnelle et ultra-moderne qui tient particulièrement à cœur à Mahama Coulibaly. Et c’est de bonne guerre ; le Rwanda et le Sénégal ont sorti de terre chacun une Arena et sont devenus des plaques tournantes de ce sport sur le continent.

« Si nous voulons organiser les grands événements tels que la phase finale de la basket-ball Africa League, l’AfroCan ou l’Afrobasket, il nous faudra cette salle », jure Mahama Coulibaly, qui pense également à la réalisation de la «Cité du Basket» incluant un internat, un réceptif hôtelier, un bâtiment administratif et deux terrains de basket-ball.

A court terme, la Fibb pense à organiser le Tournoi international d’Abidjan. Un rendez-vous majeur qui devrait servir de préparation à la sélection nationale en vue de la Coupe du monde 2023. Des tractations sont en cours pour faire venir des grandes nations au Palais des sports de Treichville. Si la participation de la France coince, en revanche, l’on est bien parti pour décrocher des équipes de bonne qualité pour faire le show à Abidjan.

Des projets ambitieux et réalisables si seulement chacun de nous acceptait de jouer sa partition.

Revenant sur le bilan de la saison écoulée, le président de la Fibb qui était entouré de son secrétaire général, Innocent N’Dry, et du sélectionneur national, Dejan Prokic, s’est surtout félicité d’avoir pu mener toutes les activités prévues à bon port. C’est que ce qui a été donné de voir au cours de l’exercice écoulé était exceptionnel.

On a vu une dynamisation des championnats (N1, N2, N3 et jeunes), la promotion du basket féminin, à travers le projet Genre lancé au lycée Sainte-Marie de Cocody, le renforcement des capacités des entraîneurs locaux, la favorisation de la détection des talents et le développement des Ligues de basket-ball.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles