12052016Headline:

Côte d’Ivoire /Tout sur Wilfried Zaha la nouvelle recrue des Eléphants: Ce que Gervinho a fait..

wilfried-zaha

Dazet Wilfried Armel Zaha a finalement choisi de porter le maillot de la Côte d’Ivoire, après avoir enfilé, à 2 reprises, celui de l’Angleterre, lors des matches amicaux.

Dazet Wilfried Armel Zaha est un enfant du football. Il a vu le jour, le 10 novembre 1992 à Abidjan, au moment même où la Côte d’Ivoire venait de remporter sa première CAN, en janvier de la même année, à Dakar (Sénégal).

Certes, le natif d’Abidjan a le sang ivoirien qui coule dans ses veines, mais est devenu, par la suite, plus Anglais qu’Ivoirien. La raison ? Wilfried Zaha a rejoint l’Angleterre très tôt, à l’âge de 3 ans et demi et y est resté presque pour toujours. Selon le président de l’Union des ressortissants de Duékoué au Royaume Uni, M. Benjamin Doué, Wilfried Zaha n’a plus remis les pieds en Côte d’Ivoire depuis qu’il a quitté sa terre natale.

Le talent précoce de Wilfried Zaha frappa les dirigeants anglais qui ne juraient que par lui. En fait, il représentait à leurs yeux l’espoir du football anglais. Et pour empêcher un talent aussi prometteur d’échapper à la sélection anglaise, Zaha fut convoqué chez les Three Lions alors qu’il évoluait en deuxième division. Après avoir joué avec les sélections espoirs de l’Angleterre, il a disputé 2 matches amicaux avec la sélection A. Puis, plus rien.

Gervinho à l’origine de son arrivée chez les Eléphants

Contrairement à ce que certaines rumeurs font croire, Wilfried Zaha n’a pas refusé la sélection ivoirienne. Certes, il a été contacté sous le président Jacques Anouma, mais il lui fallait un temps de réflexion, surtout qu’il a grandi en Angleterre. C’est dans cette attente qu’il a récemment été relancé.

C’est le capitaine de la sélection ivoirienne, Yao Kouassi Gervais dit Gervinho qui fut le premier à prendre contact avec la famille de Wilfried Zaha. Il a été imité plus tard, par le président de la Fédération ivoirienne de football, Augustin Sidy Diallo.

C’est après les différents entretiens avec la famille du joueur que le père, accompagné d’un homme de Dieu, est allé informer son fils. En fin de compte, Wilfried Zaha a pris sa décision de changer de nationalité sportive et adressé un courrier à la FIFA, le dimanche 27 novembre 2016.

Les raisons qui l’ont poussé à opérer ce changement sont multiples. Mais la principale est indubitablement son utilité pour l’une ou l’autre sélection.

Après avoir évolué avec les Espoirs Anglais et disputé deux matches amicaux avec la sélection, l’Angleterre semble accorder peu d’intérêt au joueur qui a bouclé ses 24 ans, le jeudi 10 novembre 2016. Certes, l’Angleterre pouvait le relancer à tout moment, mais Wilfried Zaha ne pouvait rester indéfiniment dans l’expectative alors que son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, a plus que besoin de lui : « Si tu ne sais pas où tu vas, tu sais au moins d’où tu viens », a-t-on coutume de dire, en Côte d’Ivoire. Dans ces circonstances, le choix est vite fait. Une bonne nouvelle pour les Eléphants de Côte d’Ivoire, plongée dans le spleen suite à la blessure du capitaine Yao Kouassi Gervais dit Gervinho. Ironie du sort, Wilfried Zaha « remplacera » Gervinho qui est à l’origine de son arrivée chez les Eléphants.

Wilfried Zaha : Un concentré de Gervinho et « Popito »

Pour ceux qui ne le connaissent pas assez, l’attaquant de Cristal Palace, Wilfried Zaha, concentre en lui certaines qualités du capitaine Yao Kouassi Gervais dit Gervinho et Kéita Abdoul Kader dit Popito.

Excellent dribbleur pour certains, dribbleur fou pour d’autres, Wilfried Zaha peut réussir des gestes techniques incroyables, même dans un mouchoir de poche. Il brûle régulièrement la politesse à ses vis-à-vis et fait parler sa pointe de vitesse chaque fois qu’il se débarrasse d’eux. Pour le freiner, ses adversaires se mettent souvent à deux, voire trois et emploient la manière forte.

En plus de ces qualités, Wilfried Zaha est un buteur. Tous les sélectionneurs africains aimeraient avoir un tel talent, à la veille de la CAN 2017 Gabon.

 

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Michel Dussuyer, a raison de se frotter les mains : « C’est un joueur de qualité. Il a surtout des qualités de vitesse. C’est un profil qui m’intéresse dans ce que je recherche pour mettre en place une meilleure équipe », a confié le technicien français au confrère Fraternité Matin.

Adolphe Angoua

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment