02032023Headline:

Coupe de France: la Ligue 1 débarque, Paris en tête

Les pointures de la Ligue 1 entrent en lice ce week-end en Coupe de France avec, dès vendredi (21h00), le Paris Saint-Germain en visite à Châteauroux, club de troisième division désireux de faire déjouer les pronostics des 1/32 de finale, comme d’autres.

La plus vieille des compétitions du football français, plus que centenaire, remet en scène ses duels a priori déséquilibrés, parfois cruels pour les “Petits poucets” aux grands rêves, mais aussi à l’origine d’incroyables dénouements heureux pour le monde amateur.

La saison dernière, la “magie” de la Coupe a opérée avec le FC Versailles 78, alors en National 2 (l’équivalent de la 4e division), tombeur de Toulouse notamment et parvenu jusqu’en demi-finale.

La Berrichonne de Châteauroux, pas au mieux avec une 14e place en National, aimerait imiter le parcours des Yvelinois. L’écart semble néanmoins abyssal face à l’ogre parisien, probablement déterminé à se racheter après sa première défaite de la saison, dimanche à Lens (3-1).

Il y aura peut-être cependant un coup à jouer face au club de la capitale, privé de nombreuses vedettes: Marco Verratti est suspendu, Lionel Messi tout juste rentré d’Argentine ne jouera pas, Achraf Hakimi et Kylian Mbappé sont en congés. Et Neymar, touché à une cheville durant le Mondial, sera ménagé.

“Il y a des absents pour X raisons mais demain on aura une équipe très compétitive”, a commenté jeudi l’entraîneur Christophe Galtier, promettant du temps de jeu “à certains jeunes”.

Une nouvelle déconvenue ferait monter la température au PSG, surpris par Nice (0-0, 6-5 t.a.b.) l’an dernier au stade des huitièmes de finale.

Ambiance pesante à Lyon
Le club azuréen, finaliste de la précédente édition, débute sa nouvelle campagne samedi (18h00) en Auvergne contre Le Puy, pensionnaire de National 1.

Même jour, même heure, le tenant du titre Nantes sera en Normandie pour affronter l’AF Virois, représentant de la cinquième division (N3). La rencontre se disputera au stade Michel-d’Ornano habituellement occupé par Caen, éliminé pour avoir éliminé un joueur suspendu au tour précédent face à Vire.

Marseille, actuel troisième de L1, fera ses débuts samedi (15h30) face à Hyères, club de N2 dirigé par le médiatique Mourad Boudjellal, furieux contre la programmation du match à Martigues.

Au même moment, Lyon sera de son côté à la recherche d’une bouffée d’oxygène contre Metz (L2), alors que ses plus fervents supporters pestent contre la mauvaise dynamique du club récemment passé sous pavillon américain

Les deux principaux groupes ont dénoncé “un défilé de mecs suffisants, sans caractère, sans âme et qui se complaisent dans la médiocrité”, mercredi dans un communiqué commun, “point de départ de futures actions”.

Le week-end se terminera dimanche (20h45) à Lille avec un duel de L1 face à Troyes. La rencontre sera précédée par le tirage au sort, à 20h00 chez le codiffuseur beIN Sports, des 1/16 de finale.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles