02082023Headline:

Coupe du monde 2022: au Maroc, une soirée compliquée pour les fiers supporters

L’exploit n’a pas eu lieu pour le Maroc. Les Lions de l’Atlas ont perdu contre la France hier soir 14 décembre en demi-finale de la Coupe du monde. À Casablanca, la défaite fait mal et la soirée a été difficile pour les supporters marocains.

De notre correspondante à Casablanca,

« C’était l’une des pires soirées de ma vie », confiait l’un des supporters venus regarder le match au Belle d’Anfa, un café de Casablanca. Il faut dire que les Marocains croyaient en leur équipe, ils s’imaginaient battre la France et aller en finale, mais très vite, dès la 5e minute, Théo Hernandez ouvre le score pour la France. Les visages alors se ferment, quelques larmes coulent même sur les joues de certains. D’autres ne tiennent plus en place et quittent leur siège pour éviter de voir leurs joueurs en difficulté.

Assister à un but de la France dès le début de la rencontre, c’était le pire scénario possible pour les Marocains. Mais les supporters ne lâchent pas leurs Lions pour autant. Dans ce café, les Casablancais ont continué à encourager chacune des actions et chacune des montées de leur équipe, mais le deuxième but les achève. Ils savent que c’est fini, qu’il n’y a plus rien à faire. Beaucoup rentrent chez eux avant même le coup de sifflet final. Ils sont dépités, dégoûtés. Voir leurs joueurs mis en difficulté par la France, c’est insoutenable.

Digérer la défaite avant de penser à la petite finale
Ils s’étaient habitués aux grandes fêtes après les matchs… cette fois-ci les réactions ont été assez mitigées. Beaucoup n’arrivaient pas à digérer la défaite et ont donc préféré rentrer chez eux. En plus, la pluie s’est invitée, ce qui n’a pas arrangé le moral des troupes. Ils étaient même encore incapables de penser à la petite finale à venir. Elle doit avoir lieu samedi 17 décembre, mais ce rendez-vous leur semble pour l’instant bien loin. Ils doivent d’abord digérer leur élimination.

D’autres ont tenu à rendre hommage au parcours des Lions de l’Atlas. Il y a eu quelques scènes de joie, des klaxons, des youyous, des chants, quelques tambours, un feu d’artifice a même été lancé. Les festivités ont été de courte durée. Si habituellement à Casablanca, la fête peut durer jusqu’au petit matin, hier soir, aux alentours de minuit, les rues étaient vides.

Mais les Marocains sont évidemment fiers du parcours de leur équipe. Ils sont conscients que c’est un exploit pour le Maroc. Personne ne pouvait imaginer, au début de ce Mondial, que l’équipe marocaine pouvait atteindre la demi-finale. Les supporters marocains étaient même étonnés au début de la compétition de voir les premières victoires.

Ils sont donc très fiers d’avoir porté les couleurs du Maroc aussi loin, et ils sont aussi heureux d’être la première équipe africaine et arabe à dépasser les quarts de finale. C’est inédit, et ça ils ne l’oublient pas malgré la défaite. Les Marocains ont fait le plein de confiance durant ces trois dernières semaines. Pour eux, ils ont prouvé à tout le monde que le football peut aussi être porté par une équipe africaine.

Cette fierté a été exprimée par le roi lui-même. Mohammed VI a appelé le sélectionneur Walid Regragui ainsi que le capitaine Romain Saiss. Il les a remerciés « d’avoir fait honneur au peuple marocain ».

Comments

comments

What Next?

Recent Articles