02052023Headline:

Coupe du monde 2022: exploits, déceptions, surprises, ce qu’il faut retenir du premier tour

Place aux huitièmes de finale de la Coupe du Monde de football à partir de ce samedi 3 décembre. La phase de poule, spectaculaire et riche en émotions, a mis en lumière la performance des équipes africaines et asiatiques, la déconvenue des gros (Allemagne, Belgique) et la forme des buteurs.

L’Afrique en grande pompe
Il y a quatre ans, en Russie, aucune équipe africaine n’avait mis un pied dans la phase à élimination directe. Au Qatar, elles seront deux à disputer les huitièmes de finale sur les cinq présentes au début du tournoi. Le Maroc a brillamment terminé en tête de son groupe, et le Sénégal, malgré la défaite (0-2) contre les Pays-Bas lors du premier match, a su se ressaisir et finir derrière les Hollandais. La Tunisie, à deux doigts de la qualification, ainsi que le Ghana, éliminé par l’Uruguay, ne sont pas passés loin de l’exploit. Ce qu’a réussi, en partie, le Cameroun. L’équipe de Rigobert Song a terminé son aventure au Qatar avec une victoire de prestige contre le Brésil (1-0). Ce succès ne lui a cependant pas permis de dépasser la phase de poule pour la première fois depuis 1990.

Mbappé, Gakpo, Rashford, Morata : des buteurs en or
On attendait Lionel Messi, Neymar ou Harry Kane, mais la seule superstar à figurer en haut du classement des buteurs, à l’issue du premier tour, est Kylian Mbappé. Une réalisation contre l’Australie (4-1), un doublé contre le Danemark pour assurer la qualification des Bleus : l’attaquant français du Paris SG a répondu présent.

Il est en bonne compagnie en tête du classement des buteurs, avec la révélation des Pays-Bas, Cody Gakpo, qui a trouvé le chemin des filets contre le Sénégal (2-0), l’Équateur (1-1) et le Qatar (2-0). Comme Alvaro Morata avec l’Espagne, contre le Costa Rica (7-0), l’Allemagne (1-1) et le Japon (2-1). L’attaquant anglais Marcus Rashford, buteur 49 secondes après être entré en jeu contre l’Iran (6-2) et auteur d’un doublé contre le pays de Galles (3-0), est aussi en tête de ce classement. Enner Valencia compte également trois buts, mais l’Équateur est éliminée.

Le Brésilien Richarlison s’est, lui aussi, illustré avec un doublé contre la Serbie (2-0). Il est perçu comme l’auteur du plus beau but du Mondial pour l’instant.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles