12022022Headline:

Coupe du monde 2022 : un pays africain menacé d’expulsion !

Le Mondial 2022 n’a même pas encore débuté qu’un pays africain est menacé d’expulsion par la FIFA à quelques jours du lancement effectif des hostilités au Qatar.

La Fédération tunisienne de football a reçu cette semaine un courrier de la part de la Fifa lui demandant quelques éclaircissements concernant sa situation. L’instance dirigée par Gianni Infantino soupçonne une ingérence. Si le cas est avéré, la sanction pourrait être grave pour la sélection tunisienne.

En conflit avec la fédération tunisienne de football, le ministre de la Jeunesse et du Sport Kamel Deguiche a menacé la FTF de changer ses dirigeants. Une menace que la Fifa n’apprécie guerre. Infantino a donc envoyé un courrier pour demander quelques explications.

«Il a été porté à notre attention que les autorités étatiques sembleraient vouloir s’immiscer dans les affaires de la FTF, notamment en envisageant la dissolution du Bureau fédéral de la FTF», écrivait ainsi la Fifa dans un courrier révélé la radio Mosaïque FM.

«À cet égard, nous souhaiterions vous rappeler que les associations membres de la Fifa sont statutairement tenues de gérer leurs affaires de manière indépendante et sans influence indue de tiers.»

La Fifa a laissé quelques jours à la FTF pour éclaircir sa situation. Mais en cas d’ingérence, la Tunisie pourrait être exclue du Mondial au Qatar, qui débute ce 20 novembre.

Si une ingérence de l’état dans les affaires de la fédération est prouvée, les clubs tunisiens pourraient être également exclus des compétitions continentales organisées par la CAF.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles