07202024Headline:

Coupe du monde 2030: Les onze stades espagnols dévoilés

Organisatrice de la Coupe du monde 2030 avec le Maroc et le Portugal, l’Espagne a dévoilé les onze stades qu’elle met en jeu pour abriter le tournoi mondial.

À 6 ans de la Coupe du monde 2030, les pays organisateurs sont déjà à pied d’œuvre pour la réussite de l’évènement sportif. Si le Marco doit encore attendre quelques mois ou années pour inaugurer le futur Grand Stade de Casablanca (en construction), les autres nations hôtes sont déjà prêts en ce qui concerne les enceintes sportives.

C’est le cas de l’Espagne dont le quotidien Marca a dévoilé ce jeudi les onze stades qui devraient accueillir les matchs. On y retrouve le Camp Nou (Barcelone), le Stage Front Stadium (Barcelone), San Mamés (Bilbao), la Reale Arena (Saint-Sébastien), le Santiago-Bernabéu (Madrid), La Cartuja (Séville), le Metropolitano (Madrid), La Romareda (Saragosse), La Rosaleda (Malaga), Gran Canaria (Grande Canarie) et Riazor (La Corogne). La Fédération espagnole avait présenté 15 stades avant que 11 ne soient retenus.

Le Stade de la Nueva Condomina (Murcie) et le Stade El Molinón (Gijón) ont été exclus, car ne remplissant pas les critères de la FIFA, alors que le Stade de Mestalla (Valence) et le Stade Balaídos (Vigo) disposent d’un sursis jusqu’à vendredi pour intégrer ce dossier.

D’après Marca, une nouvelle réunion tripartite aura lieu à Agadir le 17 juillet et les 20 stades devant abriter les rencontres seront officialisés (11 pour l’Espagne, 6 pour le Maroc et 3 pour le Portugal).

What Next?

Recent Articles