09162019Headline:

Drame: une championne du monde de karaté assassinée par son petit ami

Leighandre Jegels, championne du monde de karaté et championne de boxe sud-africaine, a été abattue vendredi par son petit ami officier de police, contre lequel elle avait reçu une ordonnance de protection.

Sa mère a également été touchée par balle pendant l’attaque et a été transportée à l’hôpital de l’est de Londres. Ce petit ami de 37 ans a par la suite été arrêté après que la Mercedes-Benz de couleur blanche qu’il conduisait avait été impliquée dans un accident.

Plus tard l’officier de police qui a tiré et tué la championne de boxe Leighandre “Baby Lee” Jegels est décédé, ont confirmé les autorités ce lundi matin.

Sontaga Seisa, porte-parole de la Direction des enquêtes policières indépendantes (Ipid), a déclaré que le suspect, Bulelani Manyakama, âgé de 37 ans, était basé à l’équipe de réaction tactique (TRT) de l’est de Londres.

Manyakama avait été hospitalisé après avoir subi des blessures à la tête auxquelles il avait succombé.

Une personne a également été tuée dans l’accident, tandis que quatre autres ont été blessées.

Jegels et l’accusé vivaient ensemble à Cove Rock jusqu’à ce qu’elle obtienne une ordonnance de protection à son encontre.

La boxeuse sud-africaine a signalé des allégations de violence domestique à son encontre.

Jegels s’était entraînée pour son retour sur le ring face à Siphosethu Nxazonke lors d’un affrontement entre jeunes poids plume sans titre à Mthatha le 2 octobre.

Lire sur afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment