05292017Headline:

Drogba, Eto’o…… Des Gloires du football africain mal remerciées/ Zoom sur ces anciens talents offensifs

Ils ont marqué l’histoire du football africain, ils ont évolué dans les plus grands clubs européens, et ont fait la fierté de toute l’Afrique en remportant les trophées les plus prestigieux, mais ces monstres du ballon rond ont tous été contraint à quitter leur sélection nationale. Zoom sur ces anciens talents offensifs de très haut niveau, qui ont été poussé vers la sortie.

 

A l’instar de Samuel Eto’o, Didier Drogba, Yaya Touré, nombreux sont les gloires du football africain  qui ont été marqué par des  évènements troublants au sein de leur groupes et étaient emmenés finalement à quitter la sélection nationale.  « Ils étaient de belles personnes, mais ils nous ont quittés trop tôt» martelait un fan. Nous nous intéressons ici aux Goléadors du football Africain qui ont décidé de prendre leur retraite internationale jeunes. Ou, tout du moins, ceux qui ont annoncé qu’ils ne souhaitaient plus être sélectionnés alors qu’ils avaient encore de belles années devant eux.

Les footballeurs concernés évoquent différentes raisons pour justifier leur choix. Certains font part de leur lassitude ou d’un différend avec un sélectionneur ou des coéquipiers, d’autres préfèrent partir sur un succès ou estiment qu’ils n’ont plus les moyens d’être assez compétitifs au plus haut niveau international. Toujours est-il que, généralement, leur décision fait de nombreux déçus parmi les supporters des sélections en question. A l’inverse, elle peut également faire la joie de jeunes joueurs aux dents longues qui évoluent au même poste que le jeune retraité et qui voient alors une possibilité d’intégrer l’effectif de leur équipe nationale. Récemment, l’équipe de côte d’ivoire  a connu deux défections de ce genre avec Didier Drogba et Yaya Touré. Nous allons revenir sur leurs cas. Mais, d’autres vedettes du foot africain comme Samuel Eto’o avait fait la même chose qu’eux. Mais que les poussent-ils à partir aussi jeunes ?

Didier Drogba : C’est probablement l’annonce de retraite internationale qui a le plus surpris les ivoiriens, vendredi 08 Août 2014 , Didier Drogba annonce dans une interview qu’il ne jouera plus avec les éléphants alors qu’il n’a que 36 ans “C’est le bon moment pour arrêter, laisser la place aux jeunes, et construire une équipe pour les années à venir. C’est une décision difficile parce que je sais de quoi je suis capable mais à partir du moment où je sens qu’on n’a plus confiance en moi comme avant, je pense que c’est une décision sage. Je suis à la disposition du pays mais pas pour jouer. C’est fini.”
Dans un entretien, il explique qu’il souhaite se consacrer davantage à sa famille et à sa carrière en club. Il assure également vouloir laisser la place aux jeunes. C’est la version officielle. Officieusement, Didier Butteur sans relâche, Didier Drogba connaît ses heures de gloire avec la sélection ivoirienne entre 2014 et 2014 alors qu’il évolue à Marseille puis à Chelsea.Il qualifie successivement son pays à la coupe du monde 2006 en Allemagne puis 2010 en Afrique du Sud. Drogba n’aurait que très peu apprécier d’entendre dire que l’équipe de Côte d’Ivoire tourne mieux en son absence et qu’il n’est vraiment pas indispensable au jeu des éléphants. Pire, certains ont même avancé qu’il était la cause principale des blocages de la sélection et que son absence permettrait  aux éléphants de mieux renouer avec leur public.

Samuel Eto’o : Quelques jours après celle de l’ivoirien, c’est l’international camerounais Samuel Eto’o qui avait annoncé sa retraite internationale à seulement 33 ans. Lui aussi dans un média étranger. L’information avait d’abord été révélée à l’automne 2013 sur les réseaux sociaux, mais c’est au cours d’une interview exclusive que l’attaquant camerounais l’a ensuite confirmée. Son départ a moins surpris étant donné qu’il avait  été dépossédé du brassard de capitaine  depuis un moment et qu’il est notoire qu’entre l’entraineur  et lui, ce n’était pas l’amour fou. L’attaquant explique d’ailleurs au cours de l’interview qu’il ne veut plus jouer avec le cameroun car il se sent beaucoup contesté au sein de l’équipe. Il ajoute qu’il envisageait sa retraite internationale depuis la fin du mondial 2014. En renonçant aux lions indomptables, le buteur camerounais  tourne ainsi une page compliquée de sa carrière. Alors qu’il brille très régulièrement avec son club d’Everton en premier league, son parcours avec la sélection a été jalonné d’embrouilles (Roger Mila, dirigeants de Fecafoot) et de polémiques avec des journalistes. L’ancien joueur du FC Barcelone ou encore de l’Inter Milan a inscrit cinquante-six buts en 117 sélections. Le capitaine des Lions Indomptables a remporté deux CAN (2000 et 2002) mais est sorti sur un Mondial brésilien des plus décevants.

Yaya Touré C’est l’enfant terrible du foot ivoirien. Insoumis, souvent à contre-courant, parfois excessif, Yaya Touré a toujours évolué en marge du foot ivoirien. Même en sélection. Si bien qu’il décide de prendre sa retraite internationale, à 33 ans, en septembre 2016, peu de temps après le sacre des éléphants à la coupe d’Afrique  2015. Il ne donne pas tellement d’explication mais assure de sa détermination à ne plus porter le maillot orange blanc vert. Mais on peut aisément deviner ses motivations. Quelques semaines plus tôt, Yaya Touré était impliqué dans un scandale foncier au pays qui a tourné en sa défaveur quand bien même l’ex capitaine des éléphants espérait une couverture de la part de l’Etat ivoirien. Désespéré, Yaya Touré choisit alors de mettre un terme à sa collaboration avec la sélection. Cette allégation faite par les médias ivoirien, loin d’être la cause de sa sépartion prématurée avec les éléphants peut avoir son sens dans cette affaire.

par Yoboué Anicet

webnews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment