06172024Headline:

Éléphants: 130 millions de FCfa d’offrande au Seigneur

Bien souvent, nous ne mesurons pas la valeur de tout ce que Dieu nous offre et nous vivons comme si nous n’avons rien reçu. Les Éléphants de Côte d’Ivoire ne sont pas comme ça.

Ces jeunes footballeurs qui ont expérimenté la puissance de Dieu, lors de la Can 2023 que le pays a vécue, du 13 janvier au 11 février 2024, ont fait une offrande de 130 millions de FCfa au Seigneur, mercredi soir, à la Maison Palmier, leur lieu de résidence, dans le quartier chic de Cocody-Deux Plateaux.

Cette enveloppe répartie en deux, 65 millions de FCfa aux catholiques et aux musulmans, devrait servir à bâtir des édifices religieux pour permettre aux populations de continuer d’adorer le Seigneur. « Dans notre culture et notre éducation, le Seigneur est au commencement, pendant et à la fin.

Quand on va demander pour obtenir quelque chose, on fait une offrande », a souligné Yacine Idriss Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football (Fif).

Pour rappel, le patron de la Fif a indiqué qu’avant le coup d’envoi de la Can 2023, les joueurs de la sélection nationale et lui-même avaient semé devant la face du Tout-Puissant miséricordieux.

« Nous nous sommes réunis et nous avons décidé de faire un geste en faveur des confessions religieuses et des orphelinats. Nous avions fait un don de 5 millions de F Cfa à chacune des confessions religieuses (catholique et musulmane) ainsi qu’au village S.O.S d’Abobo et à l’orphelinat de Bingerville. Ces gestes nous ont accompagnés durant toute la Can 2023 et malgré toutes les difficultés, le Seigneur nous a conduits jusqu’au bout. Non seulement la Côte d’Ivoire a offert au monde la plus belle Can de l’histoire, mais en plus, notre équipe a remporté la coupe », a rappelé Idriss Diallo, sans oublier de mentionner que la cérémonie du 4 juin est symbolique.

Les représentants des guides religieux présents ont salué le geste des footballeurs et prié pour chacun d’eux et leurs familles respectives, mais aussi pour le pays et son football engagés dans d’autres défis majeurs.

Si les catholiques n’ont pas dévoilé le type d’édifice qu’ils vont bâtir, en revanche, l’envoyé du Cheick Ousmane Diakité (Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques) dit avoir un terrain de 2 500 m² à Anyama-Ebimpé, non loin du stade olympique Alassane Ouattara, pour la construction d’une mosquée.

What Next?

Recent Articles