04232024Headline:

Éléphants: Polémique autour du portier Yahia Fofana

Le portier de la sélection nationale n’échappe pas ces derniers jours aux critiques des supporters.
Avec 12 buts encaissés lors de ses 6 derniers matchs après la Can, dont 9 en club, Yahia Fofana est loin de ses séries de clean-sheet réalisés en club avant la Can 2023 remportée avec la Côte d’Ivoire. Le portier qui a évincé Sangaré Badra Ali dans les buts des Éléphants n’échappe plus, depuis quelque temps, aux réactions parfois assez dures des sportifs ivoiriens à chaque sortie de la sélection nationale. Les deux derniers matchs de la Côte d’Ivoire ont même relancé dans certaines causeries le débat sur les gardiens de but en équipe nationale.

Ce qu’on lui reproche qui ressort de l’ensemble des critiques de plusieurs observateurs du football ivoirien et des spécialistes avec qui nous avons échangé sur les prestations du dernier rempart du Sco d’Angers (Ligue 2-France), le joueur de 23 ans paye globalement son manque d’expérience. Notamment sur sa capacité à replacer sa défense dans certaines situations de jeu. « Il doit être capable de rappeler certains de ses joueurs. Étant derrière, c’est lui qui a le meilleur champ de vision », a expliqué Kouadio Georges, ancien gardien de but et ancien entraîneur des Éléphants. Outre cet aspect du jeu, beaucoup ne sont également pas rassurés sur les relances du jeune portier. « Ses sorties de balles et ses relances sont approximatives », explique, pour sa part, Jules Fabrice, entraîneur d’un centre de formation dans la commune de Bingerville. Yahia Fofana manque également de sérénité dans l’appréciation des balles hautes. Sur le premier but du Nigeria lors de la finale de la Can, sa mauvaise appréciation de la trajectoire du ballon et son mauvais placement sont remis en cause.

Malgré ces observations avérées, l’avenir est prometteur pour Yahia Fofana. Le portier qui a eu le mérite de stopper un penalty contre le Mali en quarts de finale de la Can, dans un moment décisif de la rencontre. Il a aussi remporté des duels décisifs comme celui face à Sadio Mané en huitièmes de finale contre le Sénégal. Des faits marquants qui démontrent qu’il a des qualités. En général, l’âge de la maturité pour un gardien de but oscille entre 28 et 30 ans. Or le portier ivoirien n’a que 23 ans. « À force de travailler et d’apprendre de ses erreurs actuelles, je parie qu’il sera un grand gardien de but », a rassuré Kouadio Georges. Son entraîneur au Sco d’Angers, Alexandre Dujeux, disait également, il y a quelques semaines, que c’est une chance pour le club qu’il dirige d’avoir un dernier rempart comme Yahia Fofana.

Ce n’est en effet pas rien d’arriver en tête de toutes les meilleures statistiques chez les gardiens de but au terme de la première phase du championnat de Ligue 2. Outre 11 clean sheet, l’international ivoirien était en tête du plus grand nombre d’arrêts effectués pour un portier dans ce championnat. Par conséquent, il revient à l’encadrement technique des Éléphants et surtout à l’expérimenté Alain Gouaméné de guider les pas de Yahia Fofana, afin qu’il fasse l’unanimité sur sa valeur lors des prochaines sorties des Pachydermes ivoiriens

 

What Next?

Recent Articles