05242018Headline:

Europa league/Arsenal-Atlético : Griezmann crache ces vérités à Lacazette

Deux Français ont marqué mais c’est Arsenal, qui a joué 80 minutes en supériorité numérique, qui a fait la mauvaise opération face à l’Atlético.

Deux rouges mais un but : complètement dominés après avoir évolué à dix contre onze l’essentiel du match, l’Atlético Madrid a tout de même ramené un match nul inespéré d’Arsenal (1-1) grâce à un but d’Antoine Griezmann pour s’entrouvrir les portes de la finale, jeudi lors de demi-finale aller de la Ligue Europa.

Quasiment une semaine après l’annonce du départ d’Arsène Wenger en fin de saison, Arsenal a eu largement le dessus mais beaucoup trop gâché : 27 tirs (contre 6) et 76% de possession pour un seul petit but…

Mais où étaient les Colchoneros avant que Griezmann ne surgisse à la 82e minute? Deux d’entre eux étaient en tout cas en tribunes dès le quart d’heure de jeu: le défenseur Vrasljko et le bouillant Diego Simeone avaient en effet déjà vu rouge. Sous l’eau, les Madrilènes ont complètement perdu la tête, concédant occasion sur occasion pour le plaisir d’un Emirates Stadium des grands jours, jusqu’à la fin de gala gâchée par Griezmann.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment