12092022Headline:

Football: « Il faut lui rappeler qui est le Real Madrid », Florentino Perez s’attaque à Nasser al-Khelaïfi

PSG : Pérez charge Al-Khelaïfi sur fond de Super LeagueLors de l’assemblée annuelle du Real Madrid ce dimanche, Florentino Pérez a de nouveau défendu le projet de Super League, tout en adressant un tacle au président du PSG, Nasser al-Khelaïfi.

On est désormais habitué à la passe d’arme entre le Real Madrid et le PSG. Nouvel épisode ce dimanche, lors de l’assemblée générale des Merengues. Ainsi, le président Florentino Perez a pris la parole devant les socios, pour présenter le bilan financier de la saison écoulée et répondre aux questions de ces derniers. L’occasion parfaite pour lui d’aborder le projet de la Super League et d’adresser une pique à son homologue du PSG, Nasser al-Khelaïfi.

« Ils ne veulent pas qu’on débatte de la situation financière des clubs, quand beaucoup en Europe sont en déficit. La Super League n’a jamais été fermée sur un format concret. On pense qu’il peut varier en fonction des contextes. L’objectif, c’est de moderniser le foot », a lancé Pérez avant d’ajouter. « Nasser al-Khelaïfi a dit que le Real Madrid poussait pour la Super League parce qu’il avait peur de la concurrence. Peut-être qu’il faut lui rappeler qui est le Real Madrid, le club le plus titré de l’histoire ».

Florentino Perez a également profité pour faire un état des lieux du football actuel: « les jeunes aujourd’hui veulent un produit de qualité, ce que le foot actuel ne leur propose pas. Les compétitions actuelles ne sont pas bien organisées, et il n’y a que les phases finales qui sont intéressantes. C’est indispensable d’offrir des matchs de qualité aux fans toute l’année. La réforme de la Ligue des Champions ne va pas dans le bon sens. Le foot est malade. Les jeunes perdent l’intérêt pour le foot.

Il faut inverser la tendance avant qu’il ne soit trop tard. Les nouvelles générations préfèrent d’autres spectacles, comme les plateformes de streaming ou les jeux vidéo. Ils veulent un produit de qualité que le foot ne leur offre pas. Je respecte les championnats nationaux, mais les grands championnats doivent proposer des matchs qui attirent de nouveau les jeunes tout au long de l’année ». Voilà qui est clair, le projet de la Super League est toujours d’actualité et a pour but de sauver le football selon Perez.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles