06012020Headline:

Football: « La FIF est une organisation de gnambros, où des gens protègent leurs gains par égocentrisme », Doumbia Major

Doumbia Major a qualifié la FIF de gnambros du foot où des gens s’enrichissent pas pour l’intérêt du développement du football ivoirien.

La FIF est une organisation de gnambros du domaine du foot, qui protègent leurs gains par égocentrisme et qui, dans une forme de corporatisme de type mafieux, sont hostiles à tout changement, même si ces changements peuvent permettre au sport et au football de se développer dans notre pays.

Pour eux, ce n’est pas « la patrie d’abord », « c’est mon ventre d’abord, la patrie après ».

Si aujourd’hui, quelque soit ses idées innovantes, un individu qui n’est pas du réseau et du sérail veut prendre la tête du réseau du transport en Côte d’Ivoire, il sera violemment combattu par les gnambros, qui s’enrichissent dans le semblant d’anarchie et de désordre organisé existant.

C’est la même chose pour la fif, où des gens s’enrichissent dans un désordre qui ne sert pas l’intérêt du développement du football dans notre pays, mais pour leurs intérêts personnels et leurs gains, ils ne sont prêts pour rien au monde à céder la gestion du foot à une autre personne, malgré la chance que cet individu peut représenter pour le développement du football dans notre pays.

Ce sont des gnambros, et c’est regrettable pour l’Afrique de voir sont développement être freiné pour des intérêts d’égoïstes médiocres, qui refusent de céder la place à des individus plus compétents, qui peuvent être sources d’innovations et de développement.

Didier Drogba est victime de la résistance au changement de cet esprit de corporatisme de type mafieux, qui est hostile à tout changement qui peut faire perdre leurs acquis et gains a ces « gnambros » du milieu du football en Côte d’Ivoire.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles