06202018Headline:

Football Mondial 2026: Le président de la Fédération guinéenne de football a démenti avoir voté pour la candidature « United 2026 »

Ph DR
Le président de la Fédération guinéenne de football a démenti avoir voté pour la candidature « United 2026 ». Dans le décompte des votes en sa faveur, le Maroc note onze absents de poids. Parmi ces onze fédérations africaines à n’avoir pas voté pour la candidature du continent, on peut citer la Guinée.

C’était chaud le mercredi 13 juin 2018 à Moscou, lors du vote pour décerner l’accueil de la Coupe du monde 2026, Antonio Souaré, président de la Fédération guinéenne de football, a voté en faveur de la candidature « United » qui rassemble le Canada, les États-Unis et le Mexique et non pour le Maroc.

Sur les résultats officiels publiés par la Fédération internationale de football association (FIFA), il est indiqué que la Guinée a voté la candidature « United ». « Je n’ai pas voté pour la candidature United », assure pourtant Antonio Souaré, qui estime « qu’il doit s’agir d’une erreur », « peut-être d’ordre technique », et présente ce qui a été sa signature en ligne pour ces dernières semaines. Des propos qu’il a tenus au site guinéen guinee7.com.

Antonio Souaré était pourtant présenté depuis mars 2018 par la presse guinéenne comme ambassadeur de la candidature marocaine. Le président de la fédération avait en effet rencontré l’ambassadeur marocain en Guinée Driss Isbayene le 8 mars. Tous s’attendaient donc à ce que le Guinéen vote pour le royaume, mais qu’il fasse en outre sa promotion en amont du scrutin. Un espoir également alimenté par le fait que Conakry compte parmi les alliés traditionnels de Rabat en Afrique, aux côtés du Mali, du Sénégal et du Gabon, qui, tous trois, ont bien offert leur voix au Maroc.

À Conakry, on s’étonne visiblement. Une source du gouvernement guinéen, qui rappelle que les fédérations de football sont indépendantes des gouvernements. Le vote attribué à Souaré a surpris, d’autant plus que la Guinée a pour habitude de voter en faveur de la candidature africaine lors de pareils événements.

Source : JeuneAfrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment