10202018Headline:

Justice britannique-conduite en état d’ivresse /L’ex-capitaine des Eléphants, Yaya Touré sanctionné, le verdict …

L’ex-capitaine des Eléphants a été jugé par la justice britannique.

Arrêté par la police anglaise pour conduite en état d’ivresse le 3 décembre 2016 à Londres, l’international ivoirien et milieu de terrain de Manchester City, Yaya Touré est sous les feux de la rampe. Il a écopé du Tribunal de grande instance de Barkingside de 18 mois de retrait du permis de conduire ce lundi.

Ce mardi 13 décembre, l’ex-capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire s’exprime amplement sur sa page Facebook.

«  Il y a une certaine confusion quant à la raison pour laquelle j’ai été accusé de boire un verre, car, il est bien connu que je suis musulman et je ne bois pas. J’ai toujours refusé l’alcool.  Ceux qui me connaissent ou qui suivent le football m’auront vu refuser le champagne pour l’homme des performances du match en raison de mon engagement envers ma religion. … J’ai décidé de ne pas contester la charge cependant,  il est important pour moi, et je l’ai dit au tribunal, que je n’ai pas intentionnellement consommé de l’alcool » s’est défendu Yaya Touré.

Joueur charismatique, Yaya Touré prend sa retraite internationale ce 20 septembre 2016.

De 2004 à 2016, Yaya Touré a participé à 113 sélections nationales durant lesquelles il a marqué 19 buts, sans oublier ses nombreuses passes décisives.

En 2015, Yaya Touré, remporte la Coupe d’Afrique des nations (Can)  avec les Eléphants de Côte d’Ivoire.

Fernand Dédéh, Journaliste sportif ivoirien apprécie l’esprit de Yaya Touré qui se plie à la décision de la justice anglaise, rappelant que l’environnement de la jeunesse n’est pas facile.

« Je pense qu’il a plaidé coupable,  et, il s’excuse. Normalement, il devrait avoir des circonstances atténuantes, de voir son permis retiré, il paye son amende, c’est le prix; Il faut saluer déjà la justice anglaise. Elle fait son travail quel que soit le rang de Yaya, quelles que soient ses qualités,  il est justiciable au même titre que les autres, il tombe sous le coup de la loi, il faut déjà saluer cet esprit » salue le confrère, ancien de la RTI.

« C’est au plan moral qu’en réalité cela pose un problème pour la Côte d’Ivoire. Le choc des ivoiriens, c’est de découvrir qu’en réalité, que c’est un homme, c’est un jeune comme les jeunes de sa génération qui a donné de lui l’image d’un garçon pieux, musulman, serein  qui a refusé une bouteille de champagne devant les caméras du monde mettant en avant sa religion » estime Fernand Dédéh.

« Pour les incrédules, c’est un peu choquant. Et, que celui qui n’a jamais fauté lui jette la première pierre » défend le journaliste sportif ivoirien.

Il faut rappeler qu’ en Angleterre, il est interdit de conduire avec une alcoolémie égale ou supérieur comprise entre 0,5 et 0, 8 grammes par litre de sang. Tout fautif encourt une peine de 2 à 10 ans d’emprisonnement selon la gravité de l’état d’ivresse et une amende qui va de 4500 à 150.000 euros et la perte de 6 points du permis de conduire.

Moïse ACHIRO.
Source : Politikafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment