12092022Headline:

Kane n’était pas satisfait de la décision de la FIFA : «Nous sommes déçus…»

Le capitaine anglais a promis qu’il porterait le brassard avec le message «One Love», en l’honneur de la communauté LGBTQI+, mais a été arrêté avant le match contre l’Iran.Harry Kane a réagi ce lundi, lors de la finale Angleterre-Iran, à l’interdiction du port du brassard en soutien à la communauté LGBTQI+, décidée par la FIFA. Le capitaine anglais a montré son mécontentement de ne pas être autorisé à remplir ce qu’il avait promis de faire.«Nous sommes déçus. Hier, j’ai dit que je voulais porter le brassard. Cette décision m’a été retirée aujourd’hui. Je suis arrivé au stade avec le brassard que je portais pendant le match [avec la phrase ‘Non à la discrimination’], mais on m’a dit qu’il fallait que j’en porte un autre [le brassard officiel, créé par la FIFA], j’ai commencé par compter.

La situation, a-t-il assuré, n’est pas à la portée des joueurs, qui respectent les consignes et cherchent à échapper aux sanctions. Pourtant, Kane était satisfait du travail effectué sur le terrain.«C’est hors du contrôle des joueurs. Je suis sûr que la Fédération et la FIFA poursuivront leurs discussions, mais plus important encore aujourd’hui, nous nous sommes concentrés sur le jeu et nous avons obtenu un excellent résultat», a-t-il ajouté.

Kane a expliqué la décision de l’Angleterre de se mettre à genoux avant le coup d’envoi, promettant qu’ils continueraient à lutter contre l’injustice.«Nous avons vu au cours des cinq dernières années que nous avons pris position en équipe et nous continuerons à le faire aussi longtemps que nous le pourrons. Nous nous sommes mis à genoux aujourd’hui, mais parfois ces décisions ne viennent pas de nous», a-t-il conclu.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles