08182018Headline:

La célébration des Bleus sur l’avenue des Champs-Elysées a duré quelques minutes à cause des menaces terroristes

La célébration des Bleus sur l’avenue des Champs-Elysées a duré quelques minutes à cause des menaces terroristes
Les milliers de supporters sortis, le lundi 16 juillet 2018, pour accueillir les champions du monde 2018 ont été déçus par la rapidité avec laquelle le bus transportant les Bleus est passé sur l’avenue des Champs-Elysées. On en sait désormais un peu plus sur cette célébration rapide des héros de la Russie.

Le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a fait une sortie, le mercredi 18 juillet 2018, sur Europe 1 pour donner des explications sur la célébration rapide des Bleus sur la prestigieuse avenue de Paris. « Le dispositif de sécurité sur les Champs-Elysées ‘’tirait les leçons de 1998’’, dans un contexte de menace terroriste « élevée », a-t-il expliqué, avant d’ajouter que « La foule était énorme sur les Champs-Elysées, au moins 300 000 personnes. Nous avions mis en place un dispositif sans précédent… ».

Selon Michel Delpuech, « Les temps ont changé ». Toute chose qui a justifié la mise en place « d’un “barriérage” qui a permis de dédier et sauvegarder un couloir de progression pour le bus ».

Et le préfet de Paris de s’interroger. « Imaginez ce qui se serait passé si ce couloir de progression avait été envahi, avait été bloqué. Que n’aurait-on dit? », a-t-il questionné avant de poursuivre : « On aurait eu des risques pour la sécurité des joueurs, on mettait en difficulté les fonctionnaires qui assuraient le cheminement, on mettait aussi en difficulté la foule ».

Pour rappel, des milliers de supporters sont, le lundi 16 juillet 2018 pour réserver un chaleureux accueil aux joueurs français, champions du monde 2018. Certains ont attendu plusieurs heures avant de voir passer le bus en quelques secondes.

Esther Lignon

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment