01192018Headline:

La longue descente aux enfers de l’ancien Gunner Emmanuel Eboué

ARSENAL – Ruiné, l’ex-latéral d’Arsenal lance un appel au secours, à son ancien club notamment.

En 2006, Emmanuel Eboué disputait la finale de la Ligue des Champions avec Arsenal (perdue 2-1 contre le FC Barcelone. La même année, il affrontait l’Egypte en finale de la Coupe d’Afrique des Nations. La gloire semble désormais bien loin à l’Ivoirien. Dans un long entretien accordé au Mirror, l’ancien latéral des Gunners est revenu sur sa longue et terrible descente aux enfers.

Ruiné après une suspension d’un an suite à un litige financier avec son agent, l’ex-international a vu ses dernières économies s’envoler en même temps que sa femme. Selon le média, son ex-femme Aurélie, qui gérait les finances du couple, est en effet partie avec la totalité des biens après le divorce.

Dans l’incapacité de se payer un avocat, Eboué devrait prochainement être expulsé. “Je suis dans ma maison, mais j’ai peur, explique-t-il au journal anglais. Je ne sais pas quand la police viendra. Parfois, je ferme les lumières parce que je ne veux pas que les gens sachent que je suis à l’intérieur. J’ai souffert pour acheter ma maison, mais j’ai maintenant peur. Je ne vais pas vendre mes vêtements ou vendre ce que j’ai. Je me battrai jusqu’à la fin parce que ce n’est pas juste.

Pour éviter les huissiers, l’ancien footballeur avoue multiplié les trajets en bus ou dormir souvent chez des amis, “sur un matelas, à même le sol“. Angoissé et ne trouvant pas d’issue à ce cauchemar, l’Ivoirien reconnait avoir déjà pensé au suicide. “Je veux que Dieu me vienne en aide. Lui seul peut m’ôter ces pensées de mon esprit.

Aujourd’hui, il appelle à l’aide, proposant ses services à Arsenal, son ancien club. “J’accepterais de l’aide de n’importe où, mais si mon ancien club souhaite m’aider, je serais très heureux, avance-t-il. Je pourrais peut-être aider les jeunes.” Si pour le moment, les Gunners n’ont pas répondu à son SOS, de nombreux supporters du club lui ont témoigné leur soutien sur les réseaux sociaux.

yahoo.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment