02032023Headline:

Le président brésilien Lula se recueille devant le cercueil de Pelé

Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, s’est rendu, mardi matin, dans la ville de Santos pour rendre un dernier hommage au footballeur de légende Pelé, décédé jeudi à 82 ans. Le chef de l’État a assisté ensuite à une brève cérémonie religieuse avant le départ d’un cortège funéraire dans les rues de la ville, puis l’enterrement.

Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, a rendu, mardi 3 janvier, un dernier hommage à Pelé en se recueillant devant le cercueil du légendaire footballeur, au stade de Santos qui a vu affluer des dizaines de milliers de fans depuis le début de la veillée funèbre lundi.

Lula, qui est entré en fonction dimanche à Brasilia, est arrivé à Santos en hélicoptère et a présenté ses condoléances à la veuve de Pelé en arrivant sous l’auvent où est exposé le cercueil, dans le stade où le “Roi” a brillé sous le maillot du Santos FC.

Le chef de l’État a assisté ensuite à une brève cérémonie religieuse devant la dépouille de Pelé avant le départ d’un cortège funéraire dans les rues de Santos, grand port de l’État de Sao Paulo, puis l’enterrement.

Selon les journalistes de l’AFP présents sur place, le défilé de fans s’est poursuivi de façon ininterrompue toute la journée de lundi, puis toute la nuit. D’après TV Globo, quelque 150 000 personnes sont venues rendre un dernier hommage au triple champion du monde.

Cortège funéraire
“Il y a beaucoup, beaucoup de monde. C’est magnifique, il le mérite”, dit à l’AFP Katia Cruz, 58 ans, retraitée et fan du Santos FC qui est restée au stade jusqu’à 1 h 30 du matin. Mais son mari, “inconsolable”, a préféré rester chez lui.

Après avoir patienté pour la plupart dans de longues files d’attente, les admirateurs de Pelé venus de tout le Brésil ont avancé lentement et dans le calme jusqu’au grand auvent et ce depuis lundi matin.

À la fin de cette veillée funèbre, qui aura duré 24 heures, le cortège funéraire doit traverser Santos à partir de 10 h (13 h GMT) et passera notamment devant la maison de la mère de Pelé, Celeste Arantes. Âgée de 100 ans mais atteinte de troubles cognitifs, elle n’a pas conscience de la mort de son fils.

La dépouille de Pelé sera ensuite conduite jusqu’à sa dernière demeure, un mausolée spécialement érigé dans un cimetière, pour une cérémonie de rite catholique dans la stricte intimité familiale.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles