12112018Headline:

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a évoqué, les nombreux cas de fraude sur l’âge décelés lors des éliminatoires de la CAN U17.

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a évoqué, le mardi 18 septembre 2018, les nombreux cas de fraude sur l’âge décelés lors des éliminatoires de la CAN U17, grâce à l’imagerie par résonnance magnétique (IRM).

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, était le mardi 18 septembre 2018 pour assister à la finale du tournoi UFOA des moins de 17 ans, Sénégal-Guinée qui a vu la large victoire (4-0) des Lionceaux.

Interrogé par la télévision sénégalaise (RTS), Ahmad s’est exprimé sur les cas de fraude sur l’âge. « Nous abordons une nouvelle ère marquée par la transparence dans la gestion et l’objectivité dans la réalisation de certaines activités. Cela étonne plus d’un que l’Afrique puisse gagner le titre de champion du monde dans les compétitions de petite catégorie et ne parvienne pas à dépasser le cap des quarts de finale au Mondial des Seniors. Selon l’analyse des techniciens, la fraude sur l’âge fait partie des causes de nos contre-performances car on triche énormément en Afrique. »

Le président de la CAF a déclaré que l’institution qu’il dirige sera ferme et que cette fermeté « entre dans le cadre du processus d’assainissement en cours à la CAF ciblant l’administration centrale, mais aussi le corps arbitral ».

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment