10242020Headline:

Beach Soccer: Les Eléphants champions d’Afrique !

elephant beach soccer

Coup de tonnerre à l’édition 2014 du tournoi de Lagos. Les Beach socceros ivoiriens ont remporté le trophée en battant d’entrée les deux ogres de la discipline en Afrique, le Sénégal (6-2) puis le Nigeria (5-4), avant de faire une bouchée du Ghana (9-4) ce dimanche au stade de Victoria Island (Nigeria).

On savait la Côte d’Ivoire capable d’exploit mais elle était jusque-là restée presque sagement à observer le duel entre le Sénégal et le Nigeria pour la suprématie africaine. Mais sur le sable Victoria Island, les outsiders ivoiriens ont bouleversé la hiérarchie en faisant un sans faute.

Opposée d’entrée au Sénégal, première Nation africaine selon les classements FIFA et CAF, la Côte d’Ivoire (3è) a débuté le tournoi sans complexe. A l’ouverture du score par leurs adversaires, les poulains de l’entraîneur Soro Jean répondent par une égalisation de Guy Djedjed (1-1, 7è). La fin du premiers tiers temps sera sifflée à l’avantage des Ivoiriens grâce aux réalisations de Daniel Kouassitchi (2-1, 9è) et Eric Kablan (3-1, 11è).

Les Eléphants vont enfoncer le clou dans le deuxième tiers temps avec un avantage conséquent (6-1). Lassina Dimandé (15è), Guy Djedjed (21è) sur une frappe sèche et le virevoltant Daniel Kouassitchi (23è), d’un splendide retourné acrobatique, vont asseoir la domination ivoirienne. Un penalty transformer par les Sénégalais dans le troisième temps n’y changera rien.

Mis en alerte le vendredi 12 décembre 2014 par la nette victoire ivoirienne sur le triple champion d’Afrique en titre, le public nigérian va prendre d’assaut le stade de beach soccer de Victoria Island afin pousser son équipe pour l’affiche Nigeria-Côte d’Ivoire du lendemain. Surtout que la veille, les Nigérians avaient montré une certaine fébrilité avant de prendre le dessus sur les Ghanéens (7-4).

Et selon les observateurs sur place à Lagos, ce match Nigeria-Côte d’Ivoire fut d’un niveau encore jamais atteint depuis la création du tournoi.

Les forces et les talents semblaient se neutraliser pendant le premier tiers-temps mais ce n’était pas du goût des hommes de Soro Jean. Eric Kablan, sociétaire de Santos FC, douche le camp adverse avec un doublé (2-0, 10è et 11è).

Jouant de stratégie, Soro Jean lance Daniel Kouassitchi dans le jeu, à l’entame du deuxième tiers-temps. Le coaching est payant, puisque le joker va se transformer en un véritable bourreau pour les Nigérians. Kouassitchi inscrira, lui aussi, un doublé (13è, 23è). Mais le score sera tempéré par deux réalisations nigérianes grâce à Olawalé (20è) et Kenci Najaré pour porter la marque à 4-2 .

Le dernier tiers-temps sera épique. Remotivée par un but de d’Abu (4-3, 27è) et par son public, l’équipe nigériane va croire en ses chances de victoire. Mais l’inévitable Kouassitchi va ôter tout espoir aux adversaires en inscrivant son troisième but au bout d’une volée splendide (5-3). La cause étant entendue, le public nigérian quitte le stade quand le vétéran Olawalé réduit le score à la toute dernière seconde (5-4).

Déjà assurés de brandir le trophée de la Copa Lagos, édition 2014, les Eléphants beach socceros ont d’une bouchée, ce dimanche, leurs homologues ghanéens (9-4). En plus du trophée, les Ivoiriens raflent tous les satisfrcits individuels. Ainsi, Daniel Kouassitchi remporte les palmes de meilleur buteur et meilleur joueur, quand Enam Boris est élu meilleur gardien de but du tournoi.

Le tournoi de la Copa Lagos 2014 a regroupé quatre sélections africaines. Notamment, le Nigeria (2è africain), pays hôte, le Sénégal (1er africain), champion d’Afrique en titre et vainqueur de la CAN trois fois d’affilée, la Côte d’Ivoire (3è africain) et le Ghana (7è africain).

Fif-ci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles