05302017Headline:

L’ex-international défenseur ivoirien Kolo Touré fait des revèlations sur lui,surson frère Yaya Touré et de Wilfried Zaha

Kolo Touré parle du probable retour de Yaya Touré en sélection et de Zaha
« Yaya peut encore jouer une Coupe du monde de plus et j’espère qu’il le fera »
« Zaha sera le prochain Didier Drogba »

L’ex-international défenseur ivoirien du Celtic Glasgow, Touré Kolo Habib, s’est exprimé sur sa carrière, le retour de son frangin Touré Yaya Gnégnéry et du choix opéré par Wilfried Zaha en faveur de la sélection de Côte d’Ivoire.

Touré Kolo Habib qui a célébré avec faste le 6ème titre d’affilée du Celtic Glasgow, le dimanche 2 avril 2017, a accordé un entretien à True Africa, dans lequel il aborde plusieurs sujets, notamment la suite de sa carrière, le probable retour de son jeune frère en sélection et le choix opéré par Wilfried Zaha, en optant pour les couleurs ivoiriennes.

« Mon père a voulu que je sois un avocat »

Dans cet entretien, Touré Kolo Habib a expliqué comment il est arrivé au football alors que son père Mory Touré voulait qu’il aille à l’école pour devenir avocat : «En Afrique, nous avons une chose qui est commune pour chaque joueur africain. Dans notre enfance, nous n’avions pas de PlayStation ou des jeux comme ça, à la maison. La plupart du temps, un seul ami a une balle et il peut y avoir 15 à 20 personnes pour la même balle, a-t-il dit avant de poursuivre : « C’est ainsi que j’ai commencé et ce n’était qu’un passe-temps pour m’amuser. Et je n’ai jamais pensé être un joueur professionnel car je voulais m’amuser », a-t-il expliqué.

Et qu’attendait son géniteur de lui ? « Mon père voulait que je sois à l’école. En Afrique, alors que j’étais très jeune, il n’y avait pas d’académie de football. J’ai rejoins une académie assez tard (académie mimosifcom : ndlr), à 15 ans, et c’est à ce moment-là que le rêve a commencé pour moi. Je suis heureux où je suis et resterai (à Celtic), si j’ai la chance, bien sûr ».

 

Et Kolo Touré de lever un coin du voile sur sa future reconversion : « J’ai 36 ans et j’aime encore jouer, mais je pense que j’ai encore quelques années encore dans mes jambes que je gagne en entrainement tous les jours. J’ai commencé à coacher un peu maintenant et c’est un aspect différent du jeu. Je veux rester dans le jeu car j’aime parler, partager et pour moi, c’est naturel. Nous parlons à l’heure actuelle avec le responsable (…) J’adore le jeu et je veux continuer à jouer comme je l’ai fait depuis si longtemps. Bien sûr, à mon âge, je pense également à la prochaine étape de ma vie (…) J’apprends le coaching », a-t-il dévoilé.

« Wilfried Zaha sera le prochain Didier Drogba, si mon frère Yaya revient en sélection »

Kolo a ensuite donné son avis sur Wilfried Zaha et son éventuelle association avec Yaya Touré, si ce dernier signait son retour en sélection : « Il est fantastique, un grand joueur et je pense qu’il a pris une excellente décision. Aujourd’hui, jouer pour l’Angleterre est difficile. Il y a tellement de talents et la concurrence est vraiment très rude. Wilfried Zaha joue pour la Côte d’Ivoire ! Il sera le prochain Didier Drogba. Ce qu’il fait maintenant, c’est génial et il joue de façon incroyable avec d’autres bons joueurs autour de lui. Peut-être que si (mon frère : ndlr) Yaya revient en équipe nationale, cela peut amener la Côte d’Ivoire à un autre niveau. C’est un excellent choix fait par Zaha. Nous sommes vraiment heureux. Je sais que les gens en Angleterre ne sont pas si heureux, mais pour la Côte d’Ivoire, c’est l’une des meilleures choses. Je pense que Yaya peut encore jouer une Coupe du monde de plus. Et j’espère qu’il le fera parce qu’il aura un gros impact pour la Côte d’Ivoire et qu’il peut apporter quelque chose aux jeunes qui ont besoin de joueurs influents sur le terrain et en dehors aussi », assure Kolo.

Voici sa réponse lorsqu’on le compare à Yaya Touré : « Mon frère est beaucoup mieux. Il est un milieu de terrain et je suis un défenseur et je suis très fier de ce qu’il fait. Il jouait autrefois pour un club vraiment bas et je parlais toujours de lui et je le disais aux gens quand il était avec Donetsk en Ukraine. J’ai toujours dit aux gens qu’il était meilleur que moi et maintenant, il l’a prouvé et je suis très heureux pour lui », a conclu Kolo Touré.

Adolphe Angoua

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment