12152018Headline:

Ligue des champions: Jürgen Kloop rêve de faire tomber le Real Madrid

Son équipe fait rugir le public des Reds et son parcours en Ligue des champions fait des envieux dans toute l’Europe. Avec Liverpool, l’Allemand Jürgen Kloop, 50 ans, rêve d’atteindre le Grall et renverser une nouvelle fois le Real Madrid, comme en 2013, en demi-finale, au moment où il officiait avec le Borussia Dortmund.

 

S’il remportait une troisième Ligue des champions d’affilée avec le Real en tant qu’entraîneur, Zinédine Zidane pourrait surpasser tous les plus grands techniciens européens. Il deviendrait alors le premier à gagner trois fois le trophée en trois ans. Et pas seulement depuis l’ère de la Ligue des champions, mais depuis les débuts de la Coupe des champions, en 1956. En 28 mois, Zidane a déjà remporté huit trophées.

Il a a fait tomber la « Maison blanche » en 2013

Mais voilà, face à lui, il va devoir croiser la route de l‘Allemand Jürgen Klopp, qui a encore démontré qu’il n’avait pas à rougir, ni à faire de complexe face au champion du monde 98, au vu de son excellente saison en C1.

Surtout, Jürgen Klopp est l’homme qui a fait tomber la « Maison blanche » en 2013 lors des demi-finales de la C1 du temps où il officiait au Borussia Dortmund. Le Real, sous la houlette de José Mourinho, n’avait pas réussi l’exploit de la « remontada » après le 4-1 du match aller. Malgré sa défaite due à deux buts de Karim Benzema et de Sergio Ramos, le Borussia filait en finale pour affronter le Bayern de Jupp Heynckes, dans une rencontre 100% allemande. Comme en 2011, le club madrilène était éliminé à ce stade de la compétition et devra encore attendre pour s’offrir la Decima.

Klopp, natif de Stuttgart, qui a fait une carrière de footballeur en deuxième division, avait mené le club de Rhénanie-Palatinat pour la première fois de son histoire en première division lors de la saison 2004-2005. Ses premiers pas en tant qu’entraîneur sont salués par ce succès. Trois années plus tard, il remet en marche le Borussia Dortmund, tombé dans l’anonymat. Le BVB termine la saison à la 6e place, son meilleur classement depuis quatre années en Bundesliga. Avec sa casquette vissée sur la tête, Klopp mène le Borussia au titre de Champion d’Allemagne en 2011. L’année suivante, il le conserve et fruste le Bayern en remportant la Coupe d’Allemagne.

La passion du football et un jeu offensif

La consécration arrive donc en 2013 avec cette fameuse élimination du Real en Ligue des champions. Sur le banc des Jaune et noir, Kloop s’est révélé à la planète football par sa passion du ballon rond et son jeu offensif. Mais depuis, les deux équipes se sont croisées en phase de groupes 2014/15, et Madrid a remporté les deux matches.

Si la 7e et dernière année du grand blond à Dortmund reste comme un échec avec une 7e place en Bundesliga, Jürgen Klopp n’a pas tardé à rebondir, cette fois avec le Liverpool de Mohamed Salah, Sadio Mané et Roberto Firmino. Un trio offensif qui rêve de créer l’exploit face à l’expérimenté Real Madrid de Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos et Luca Modric.

Car les équipes de Jürgen Klopp ont (presque) toujours perdu en finale : deux fois de Coupe d’Allemagne (2014, 2015), une en Coupe de la Ligue d’Angleterre (2016) et la Ligue Europa en 2016. Face au Real le challenge est énorme. Les Merengue affichent 12 victoires en 15 finales, dont les 6 dernières (1998, 2000, 2002, 2014, 2016, 2017). Ce qui n’empêche pas Zinédine Zidane de saluer « un formidable entraîneur ». La dernière finale entre les deux formations date de 1981 lors de la Coupe des clubs champions et Liverpool s’était imposé 1-0. Aujourd’hui, Jürgen Klopp a réveillé la légende endormie de Liverpool. Jusqu’au titre suprême ?

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment