10282020Headline:

Match truqué : un footballeur camerounais approché par la mafia

serges branco

LE SCAN SPORT – Dans un interview accordé au journal suisse Le Matin, Serge Branco, un footballeur camerounais, a révélé avoir été approché par la mafia asiatique pour truquer le quart de finale des Jeux Olympiques 2000 face au Brésil.
L’histoire remonte aux Jeux Olympiques 2000 de Sydney. Formé au centre de formation de la Brasserie, au Cameroun, en compagnie de Samuel Eto’o, Serge Branco est alors âgé de 20 ans et évolue en Allemagne. Après être difficilement sorti des poules, l’équipe africaine s’apprête à affronter le Brésil, grand favori de la compétition. C’est à partir de là que Serge Branco va vivre son «premier contact avec le côté sombre» du football.
Premier contact deux jours avant la rencontre
«Le contact a eu lieu deux jours avant le match, après un entraînement du matin. Sur le chemin des vestiaires, un inconnu m’a fait signe. Il voulait parler. Il avait un bout de papier avec six numéros de maillot griffonnés dessus. Il y avait le mien, le 17, et celui de cinq de mes coéquipiers, tous titulaires», précise le Camerounais.
Alors qu’il gagne environ 2 500 euros en jouant à l’Eintracht Braunschweig, en troisième division allemande, Serge Branco qui considérait ce tournoi comme une occasion en or d’être repéré par un club plus huppé, a cru qu’il s’agissait d’un agent ou d’un entraineur. «L’après-midi, nous y sommes allés. (…) Trois messieurs sont alors arrivés: têtes rasées, lunettes de soleil, costumes cintrés. Ils étaient blancs et devaient appartenir à un service de sécurité. Ils nous ont fait signe de les suivre. Nous sommes entrés dans un grand salon. Un des gars a alors poussé la paroi et nous nous sommes retrouvés dans une autre pièce. La lumière était éteinte. Tout était noir. Lorsqu’ils ont allumé, nous étions dans une suite, très luxueuse. Puis deux autres mecs, des Asiatiques, sont (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles