10272020Headline:

Mondial des clubs: Le Real Madrid affronte l’équipe du pape François

Pour son dernier match en 2014, le Real Madrid affronte à Marrakech, en finale du mondial des clubs, l’équipe argentine de San Lorenzo. Grands favoris, les Madrilènes ont les moyens de conclure en beauté une année déjà couronnée de succès.Le Real Madrid est sur le point d’ajouter un nouveau trophée à sa déjà très riche collection. Le géant espagnol affronte samedi 20 décembre à Marrakech le club argentin de San Lorenzo, qui compte parmi ses supporters le pape François, en finale du Mondial des clubs . Champions d’Europe en titre, les hommes de Carlo Ancelotti sont déjà donnés vainqueurs. Même leur entraîneur, peu connu pour se vanter, a affirmé en conférence de presse que cette victoire ne devrait pas leur échapper : “Je pense que l’équipe mérite ce titre mondial pour terminer une année fantastique”.

Les Madrilènes ont en effet marqué l’année 2014 de leur empreinte en décrochant la Ligue des champions, la Coupe du Roi et la Super coupe d’Europe. Actuellement en tête de la Liga, ils restent sur une série de 21 victoires consécutives.

La “Maison Blanche” a pu compter ces derniers mois sur la grande forme de son attaquant vedette Cristiano Ronaldo. En lice pour le Ballon d’Or, le Portugais qui a inscrit 25 buts en 15 matchs de Liga, compte bien assurer le spectacle pour cette finale. “Ronaldo est toujours important pour l’équipe, même quand il ne marque pas. Peut-être qu’il a gardé un but pour la finale”, a expliqué son entraîneur, en faisant allusion à ses deux passes décisives lors de la demi-finale contre les Mexicains de Cruz Azul.

Le Real Madrid peut également se réjouir du retour probable du Colombien James Rodriguez, remis d’une blessure à un mollet. Le défenseur Sergio Ramos, touché à la jambe gauche en demi-finale, devrait en revanche être laissé au repos. “Sa blessure n’est pas trop problématique mais on ne prendra aucun risque”, a commenté Carlo Ancelotti.
Un miracle pour San Lorenzo ?

Malgré ce forfait, la tâche s’annonce rude pour leurs adversaires de San Lorenzo. “Nous allons jouer contre la meilleure équipe du monde. Il va nous falloir travailler pour voir ce qu’on peut améliorer et espérer”, a ainsi réagi sans beaucoup de conviction leur entraîneur Edgardo Bauza. Le club de San Lorenzo, qui a terminé à la 8e place du championnat argentin, a d’ailleurs eu du mal à accéder à cette finale en ne battant qu’en prolongation l’équipe néo-zélandaise d’Auckland City sur le score de 2-1.

Les Argentins seront toutefois soutenus par leurs supporters, venus en nombre au Maroc pour encourager leur équipe. Mais dans les tribunes de Marrakech, la grande majorité des 37 000 spectateurs seront acquis à la cause des Espagnols. Au royaume chérifien, le Real Madrid est en effet très populaire, tout comme le FC Barcelone. “L’affection des fans était fantastique. On a été un peu surpris à l’échauffement, on s’est senti chez nous”, a ainsi décrit Sergio Ramos après la demi-finale.
Avec AFP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles