05292017Headline:

Révélation /Voici pourquoi Drogba a quitter Chelsea pour Montréal

Didier Drogba

Didier Drogba n’est plus à Chelsea mais à l’Impact de Montréal où il a mis tout le football nord-américain à ses pieds.
Son départ n’a pas donné lieu qu’à des adieux tranquilles, en plein accord avec tout le monde. L’Eléphant aurait encore fait partie du vestiaire de Stamford Bridge cette saison si le propriétaire du club londonien, le magnat russe Roman Abramovitch, n’en avait pas décidé autrement, contre l’avis de son entraîneur. C’est ce qu’a révélé récemment Franck Lampard, le meilleur ami et coéquipier de Drogba au sein de l’écurie des Blues, sur sa page facebook. L’ancien milieu offensif de Chelsea affirme que José Mourhino aurait encore voulu de l’international ivoirien et l’a fait savoir au propriétaire du club. C’était même une exigence pour le technicien lusitanien. Mais Abramovitch n’a pas cru devoir entendre la chose de cette oreille. Pour lui, Drogba, c’est du passé. Compte tenu sans doute de son âge (37 ans). Et c’est la mort dans l’âme que Mourinho a laissé partir son protégé. Cette révélation de Franck Lampard est d’autant plus plausible que Mourinho répétait qu’il voulait confier un rôle à Didier Drogba au sein de l’équipe, au terme de la pige d’une saison pour laquelle il lui a fait appel. Le joueur lui-même espérait terminer sa carrière à Stamford Bridge, dans le staff technique du club. Les offres, malheureusement, ne sont pas venues de la part de ses anciens dirigeants. Aujourd’hui, ses énormes prestations avec l’Impact Montréal attisent toutes sortes de frustrations à Londres, où les supporters de Chelsea réclament leur »légende ». Au moment où les Blues broient du noir dans le championnat anglais avec une 15è place qui contraste avec leur statut de membre du Big Four anglais, les 12 buts en autant de matches de Didier Drogba au Canada ne peuvent que les rendre furieux. Certes, le championnat nord-américain n’a pas la même valeur que la Premier League anglaise, mais Chelsea a, au-delà d’un buteur, besoin d’un leader dans son vestiaire. Et Drogba aurait pu jouer ce rôle. Dommage qu’Abramovitch ait manqué de flair sur ce coup en laissant filer celui qui a marqué l’histoire du club.

Source: Linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment