06262022Headline:

Sénégal : Sadio Mané, l’homme qui marche sur l’eau

Ce samedi 28 mai dans la soirée, il y a fort à parier que tout le Sénégal ou presque soutiendra Liverpool contre le Real Madrid en finale de la Ligue des champions. Sadio Mané, en effet, joue dans le club anglais. Auteur d’une saison exceptionnelle, le capitaine des Lions de la Teranga, qui pourrait remporter pour la deuxième fois « la coupe aux grandes oreilles », est adulé dans son pays.

Champion d’Afrique avec le Sénégal, qualifié pour la Coupe du monde au Qatar, Mané traverse la période la plus faste de sa carrière internationale. Avec Liverpool, il a déjà gagné la Coupe d’Angleterre et la Coupe de la Ligue, a terminé deuxième du championnat et a marqué vingt-trois buts, toutes compétitions confondues.

L’entraîneur français Dominique Bijotat, qui l’a fait débuter au niveau professionnel en 2011 au FC Metz, alors en Ligue 2, quelques semaines après qu’il ait quitté Génération Foot à Dakar, est catégorique : « On dit que Sadio est au sommet de sa carrière, mais il donne le sentiment de pouvoir encore progresser. Quand il est arrivé en France, il était certes encore timide, mais il savait s’exprimer quand il n’était pas d’accord. Il a toujours été à l’écoute, avec une vraie soif de gagner et la volonté de mettre tous les atouts de son côté, notamment en menant une vie rangée. Et il sait prendre ses responsabilités, comme il le prouve en sélection à Liverpool. »

Avec Karim Benzema, qu’il affrontera ce 28 mai au Stade de France, Mané est cité comme l’un des plus sérieux postulants au Ballon d’or 2022, qui sera décerné le 17 octobre. Il serait le deuxième Africain à l’obtenir, après le Libérien George Weah, en 1995 (aujourd’hui président de son pays).

Dans un peu plus d’un an, le 30 juin 2023, Sadio Mané sera en fin de contrat avec Liverpool, où il évolue depuis 2016. Avec les Reds, le Sénégalais a remporté six titres, dont le championnat d’Angleterre (2020), la Ligue des champions (2019) et la Coupe du monde des clubs (2019). Rien ne semble pour le moment indiquer qu’il prolongera son séjour dans le nord-ouest de l’Angleterre au-delà de cette date. Le Bayern Munich, l’un des clubs les plus riches du monde, serait prêt à l’accueillir. Si sa valeur marchande est estimée entre 70 et 72 millions d’euros, le club de Liverpool serait plus enclin à le vendre dès cet été et à récupérer une indemnité de transfert conséquente (entre 40 et 50 millions d’euros) plutôt que de le voir partir libre en juillet 2023.

Mais, en début d’année, le champion d’Afrique en titre avait également ouvert la porte aux deux géants espagnols que sont le FC Barcelone et surtout le Real Madrid, un club cher au cœur du Casamançais. « Seule une formation de l’envergure du Real, de Barcelone, du Bayern ou du Paris-SG, capable de lui offrir un salaire élevé et un vrai projet sportif, peut l’attirer », estime un agent.

À Liverpool, Mané gagne (très) bien sa vie. Il touche 466 000 euros par mois, soit 5,6 millions d’euros annuels. Aussi importants soient-ils, ces revenus cadrent pourtant mal avec la réalité, selon plusieurs observateurs. « Il est surprenant que le salaire d’un joueur aussi important, qui marque et fait marquer autant de buts, ne soit que le douzième du club. Mohamed Salah, par exemple, lui aussi essentiel dans le dispositif de l’équipe, gagne le double, estime l’ancien international Ferdinand Coly. Valoriser un joueur suppose qu’on lui verse un salaire adéquat. Ce n’est pas le cas pour Mané et c’est l’une des raisons qui pourraient le pousser à partir avant la fin de son contrat. »

Tout comme son coéquipier égyptien Mohamed Salah, Sadio Mané consacre une partie de ses gains au financement de projets éducatifs ou sanitaires dans son pays d’origine. Hôpital, lycée, complexe sportif dans sa commune natale de Bambali… Il multiplie les actions caritatives.

N’en déplaise aux hommes politiques ou aux artistes sénégalais, leur compatriote exilé dans les brumes de Liverpool est l’homme le plus populaire de son pays. « Il est aussi le plus connu à l’étranger. On parle tout simplement du meilleur joueur de l’histoire du foot sénégalais, qui évolue dans l’un des meilleurs clubs du monde », conclut Ferdinand Coly.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles