07252017Headline:

Sextape de Mathieu Valbuena : le mensonge de Karim B. qui relance encore l’affaire

benzema

Le Parisien a dévoilé dans son édition du vendredi 12 février 2016 les déclarations de Karim Benzema devant la juge d’instruction dans l’affaire du chantage à la sextape au préjudice de Mathieu Valbuena. Lors de cette audience, l’avant-centre du Real Madrid a reconnu avoir menti au joueur de l’Olympique lyonnais sur la vidéo. “J’ai fait le malin, l’acteur, sur ce coup-là”, a-t-il admis. Non Stop People vous en dit plus.

C’est une affaire qui fait grand bruit depuis la fin de l’année 2015 dans les médias. En effet, cela fait quatre mois que le nom de Mathieu Valbuena est entâché par une sombre affaire de sextape. Il serait victime de chantage de la part de maître-chanteurs qui détiendraient une vidéo de ses ébats intimes prête à être dévoilée. En échange de leur silence, ces derniers lui réclameraient une importante somme d’argent. Après l’audition de Djibril Cissé par les forces de l’ordre, Karim Benzema a lui aussi été mêlé à l’affaire. Le joueur du Real Madrid avait été placé en garde à vue le 5 novembre dernier à la suite de sa probable implication dans cette affaire de chantage. Il avait pu compter sur le soutien de Zinédine Zidane dans les colonnes du Parisien. “J’espère que tout sera réglé d’ici l’Euro, que tout rentrera dans l’ordre et qu’on verra la meilleure équipe de France possible sur le terrain (…) Et après, la seule chose que je dis à Karim, puisque nous nous sommes parlé, c’est de faire attention“. Selon des proches de l’enquête, Karim Benza aurait fini par avouer avoir servi d’intermédiaire dans l’affaire. Trahi, Mathieu Valbuena était alors sorti de son silence dans les colonnes du Monde : “Ses propos témoignent d’un manque de respect. Moi, je respecte tout le monde, mais là, j’ai l’impression de me faire prendre pour un con…“.

“COMME SI J’ÉTAIS UN TERRORISTE…”

Après une audition organisée le 8 février dernier et le maintien sous contrôle judiciaire de Karim Benzema, Le Parisien a dévoilé dans son édition du jour les déclarations de de dernier devant la juge d’instruction de Versailles dans l’affaire de la sextape. Pendant l’audience, qui s’est déroulée le 28 janvier dernier, Karim Benzema a affirmé qu’il n’a jamais vu la sextape, contrairement aux déclarations faites par Mathieu Valbuena face à la juge (via Le Monde). “J’aurais dû lui dire que je ne l’avais pas vue. Mais j’ai fait le malin, j’ai fait l’acteur, sur ce coup-là. Je ne l’ai jamais vue, cette vidéo“, a-t-il admis devant la justice.

Et d’ajouter : “Je suis énervé, franchement, grave énervé par rapport à tout ce qui est sorti dans la presse. On m’a sali, par rapport à ma famille, pour me voir sur toutes les chaînes, pour rien du tout. Comme si j’étais un terroriste. Ce n’est même plus l’affaire de la sextape de Valbuena, c’est l’affaire Benzema. Je suis comme un fou, je suis dégoûté. Heureusement que j’ai un bon mental, je résiste à tout ça, mais franchement, c’est un truc de fou. Mes neveux et nièces qui vont à l’école se font insulter. Je reçois des lettres de menace chez moi. Ça, je m’en fous. C’est plus la souffrance de mes parents, ça fait mal quand tu vois ton père et ta mère qui pleurent“.

Par Non Stop People TV

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment